Textes historiques, images et photos

Les années 1700-1792 Part I

1700 - Jurades
Le vingt trois jour du mois de novembre 1700
Dans la meson commune de la ville De Francescas au Son dela Cloche En Lamaniere a Coutumee se sont asembles en Juarde Sieur Blese Derey Joseph Daguilhe et joseph La Bariere cosuls Sieru Menaud Basignan Juge Sieurs Joseph Rostaing Capitaine Pierre Coppe Charles Dupré, jaques Barada Blesse Lestrade Francois Derrey
Aus quels Sieurs oficiers er jurats Les sie Siieurs Consuls ont Representé quils sont recu un ordre de Monsieur de Sourdis gouverneur et Lieutenant genral des armees du Roy et cestte pouvoir pour Loger une Compaigne de Dragons de Regimond des .....pour y resté Jusquas nouvel ordre. Le quel ordre......Randu le vingtieme du Courant et a mesme Champs les dita dragons en excution du quel ordre Les Dita Consuls auroit Logé Les oficiers er dragons Efectif Dans la dite Ville Sans............les dite Sieurs Consuls demande avis ala Samblee S'ils juge apropos quils aile .....duquel une Commissere Subdélegué de Monseigneur L'intendant pour .....ces ordres en quoy ou....doit tenir pour Le Soulagement de Compagny Soufré Le Logement dans la Ville et les habitans et Biens tenus quoy Son dans La Jurade et Contribuant
Lafalitre consul, Derry B Consul, Daguilhe consul, Bazignan juge, Lartigue, Vivent, Capot, Salguiere (FRAD047_E_SUP2648_026,027)

1701 -Jurades
Le troisieme de novembre mil sept cens un Dans la maison comune de La ville de Francescas au Son de la Cloche en la maniere acotumée se sot assamblés en Jurade Sieur Louis Burbas premier consul Bernad garoste francois guilhauma et Joseph Guilhauma consuls Monsieur de Basignan Juge Monsieur de pompejeac, escuier Sieur Joseph Rostaing Capitaine et Sieur Jean Bigos Sieur de Lafalitre Jean Dupre Capitaine henry Dulon Sieur de Lasaouarches capitaine Charles Lafonan pierre Daguilhe blaise derey Jaques Barada Charles Duperuit Jean Guilhauma Joseph Laborde et Jean Laborde Joseph Scheult Joseph Daguilhe Blaise Lestrade Jean Francois Derey Jean vivent pierre Falguieres Jospeh Labariere et Anthoine Labét Jean Sauvage Les touts consuls officiers et jurats
Ausquels Sieurs officiers et Jurats Lesd. consuls ont representé que les escolles de La presente ville Sont vaquantes depuis deux mois ou environ par Labandon que le Sieur soulés regent en a fait act que les enfans souffrent de nestre pas instruitz et dautant que Lesd. consuls sont Dobligation de pourvoir a faire instruire La Junesse et quils vont en recherche de regent Depuis Labandon des escolles ils auroint prié Sieur Blaise Derey de vouloir ......de regent A instruire la Junesse ayant trouvé apropos questant enfant de la ville encien quatholique de Bonne vie et meurs et capable dinstruire la funeste De voiloir faire la foncion de regent demandant Lesd. consuls Leurs advis a Lassamblée et sy on continuera Les officiers valet de ville orlogcus et secretaire aus gages accoutumés suivant Larrest du conseils surquoy apres que Lassemblée a lieu .........consideré Linportance de Laffaire a esté arreté touts dune commune voix et consantement que adevant a la proposition aux gages acoutumé comme le secretaire valet de la ville orlogeur et que a lesgart dud. Sieur Derey atandu quil est enfant de cette ville sufisant et capable pour Linstruction de la Junesse estant de bonne vie et murs encien quatholique serons recue pour regent pay prouition aux gages acoutumés quil Luy seront payés par advance quartier par quartier
Les sus nommés ont signé et moy
Burbas premier consul, Garoste consul, Guilhauma consul, Bazignana, Daguilhe, Lafalitre de Bigos, Lartigue, Derey Regent
(FRAD047_E_SUP2648_032,033)

1713 - Jurades
Le vingt sixieme demars mil Sept Cens traise danslamaison commune delaville de Francescas ausondelacloche enlamaniere acoutumee se sont assembles En jurade Sieurs Jan bigos Sieur de la falitre premeir consul Joseph Sehult Joseph guilhauma et Raimond Flousensan consuls Mes. menaud Basignan, Sieurs Joseph Rostaing Louis Bubas henry Dulong Josepg Dulong, Jean Dupré, Joseph daguilhe, perre derrey, jacques dupré Janguilhauma Jaques Barada, Joseph Lartigue Jan Sauvage Blaise Lestrade charles du peruilh Jan vivenn Jan viben, Joseph Labariere pierre falieres
Ausquels Sieurs officiers et jurats lesdits Sieurs consuls ont representé queles Consuls demoncrabeau ajant esté ....pour les droits dinspecteur de boucheries Lasomme deonzecenshuitante huit livres, ils auroit demandé pour la presente comunauté et jurisdiction cequil leurs auroit esté acordé, pour la moitje deladitte somme des onse cens huitante huit livres, pajable Laditte Somme en six années suivant a son formement et lesdornance demonseigneur lintendant du dixieme Septambre mil septcens onze et la comunauté demoncrabeau aiant esté deschargée les Consuls delaville de nerac auroitpresente Requeste amonsieur duquel subdélegué demonseigneur lintendant quajant apris quela comunauté demoncrabeau auroit esté deschargée des droits dinspecteurs de boucherie et par cet Endroid quils auroit demandé la presente comunauté pour ......a celle delaville de nerac, cequil Leur auroit esté accordé et comme La presente comunauté napoint de fond pour subvenir au pajement delasomme de cent dix sept Livre six huit dernier pour Lapremiere année, najant eu mal acis quils deuffent payer Laditte Somme ny quils fussens comprins pour .......dela ville de nerac quepar ....ordonnacy demonsieur du .....Subdelegué monseigneur Lintendant quy ........Signifiée ..Sieurs consuls que le sixieme juillet mil sept cens douze, par des Boucheries la ditte comunauté et dans linpossibilté de pourvoir payer Laditte Somme portée par lordonnace dans les six années ....sera humiliant devouloir accordér aladitte comunauté prolonge le postee jusques enlannée mil Sept cens dix sept
Surquoy apres que lassemblée a eu murement consideré .....de la ....a esté tous dune comune voix acord et consantement suivant les propositions de messieurs les Consuls quils sera presente Requette devant monseigneur Lintendant pour le supplier devoiloir nous accorder pour le pajement des droits de Boucherges Jusques Enlannée mil Sept cens dix sept
Guilhauma consul, Burbas, Dupré, Dulong, Lartigue (FRAD047_E_SUP2648_083,084)

26 juin 1718 - Jurades
Au son de la cloche en la maniere acoutumée ce sont assemblée dans la maison commune de la presente ville en juarde Sieur Joseph Bigos de Belloc, Capitaine et premier Consul, Micqueau aussi Consul Sieur Joseph Rostaing, Louis Burbas, Bazignan, Lartigue, Guilhauma, Cabon
Auxquels Les officiers et jurats les dits Sieur Consul ont Representé que des Reparation indispensable qui concerne de faire des Reparation dans lad. maison commune de la presente ville et la Tour de la porte de puis lune et lautre tres huitills, et menasane une Ruine tres
prochaine. Les d. Consuls ont demandé a lassemblée que Daniel Bousténs et Bernard Denie Charpentier feroient les Reparations.
Signé Daguilhe, Cabon, Guilhauma, Bazignan, Lartigue, Micqueau, Vivent (FRAD047_E_SUP2648_111)

1730 - Jurades
Le septieme octobre mill sept cens trante au Son de la Cloche En la maniere acoutumée se sont accemblés En jurade Dans la Maison commune De la presente Ville Sieur jean Cabos premier consul jean francois Derrey jean Lubet et Crechent Consuls et jurats Soussignés
Ausquels Sieurs officiers et jurats les dits Sieurs Consuls ont Representé que depuis lannée 1702: il auroit plu au Roy Denouveau létablissement de la capitation sur tous sujet don roiaume et pour ce ....notre Communauté dans la ditte année 1702:il plu a sa Majesté nous .....ces ordres aux ......De monseigneur Lintendant pour ....qui porter ....et La Somme de 758# pour la Capitation qui sera Repartie sur tous les habitans dela paroisse et jurisdiction, ...............chose Lannée en suite 1703:....758# en lannée en ........ 1704: nous fumes omantes et portes a 764 # et .... 1705: nous fumes encore omontés et portes a 770# et ensuite en lannée 1706: nous sommes omontés a portés a 778# et en 1707 nous sommes encore omants et portes a 796 #, et en 1708 nous ...... encore omantes et portés 880, et en 1709 nous fumes encore omantes et portés a 893#! Et en 1710! Nous sommes encore omantes et portés a 959# ! Et en 1711 et 1712 les deux années a 959: En lannée 1713 nous fumes omantés et protés a 1135#, et en 1714 nous fumes encore omantés et portés a 1233# Et en lannée 1715 nous fumes modéres et la somme de 1140? Et en lannée 1716 nous fumes modéres a 1081# Et en lannée 1717 nous fumes modéres à la somme de 1057# Depuis la ditte année 1717 ..........estés jusques a la present année 1730 omantes et portés a 2100# de Capitation Laquelle a este Repartie sur tous les habitans de la paroisse et jurisdiction de Francescas, mais au Bien de .........................que les habitans qui composer la Ditte paroise..... sont en petit nombre, et pour justifier dicette veritté .....leur pauvretté que la ditte paroisse et jurisdiction et posedée par des Seigneurs ou autres quy ne sont point Sujet Estre mis dans le Rolle De La Capitation de la ditte paroisse et jurisdiction de Francescas, comme .....Roy Letat si attaché de tous ces quy posed et qui a este ..... Du Cadastre de la dite paroisse et jurisdiction quy......a deux mile quatre cens huitante .......cartelades...........................dans le temps que ceux quy sont compris au Rolle de la capitation ne jouisse que deux mille cens quarante ...Cartelade D tout ...., il est claire comme le jour que les forains ou autres exempt de la mis au Rolle dela capitation ne jouisse plus que de la moitié du territoire ...quil ne consite en tout que 4632# Cartelade, on ne dun pas estre surpris sy les habitans dicelle paroisse ne son pauvres puis quils sont Regardes depuis tant dannes comme sil jouisse tous les biens dela jurisdiction pour le paiement des charges de la Capitation, demander les dits Sieurs Consuls a lassemblée leur avis
Sur quoy suivant La proposition Demis les consuls il a este deliberé quil sera quil sera presente a monseigneur Lintendant par la ....il luy sera comme Laterre et jurisdiction Francescas et posedé par de Seigneur forains et autres qui ne soie pas sujet a estre mis et Cotissés Dans le Rolle de la Capitation dud. Francescas et demander que la capitation sera moderé a la somme de 758# comme elle etait en lannée 1702 atendant la pauvretté Des habitans De la paroisse et jurisdiction de Francescas
Cabos premier consul, dereu consul, Lubet consul, Lartigue, Fagregere, Hormensan, barada, Duperuil, Saintaraille (1730 - Jurades
Le septieme octobre mill sept cens trante au Son de la Cloche En la maniere acoutumée se sont accemblés En jurade Dans la Maison commune De la presente Ville Sieur jean Cabos premier consul jean francois Derrey jean Lubet et Crechent Consuls et jurats Soussignés
Ausquels Sieurs officiers et jurats les dits Sieurs Consuls ont Representé que depuis lannée 1702: il auroit plu au Roy Denouveau létablissement de la capitation sur tous sujet don roiaume et pour ce ....notre Communauté dans la ditte année 1702:il plu a sa Majesté nous .....ces ordres aux ......De monseigneur Lintendant pour ....qui porter ....et La Somme de 758# pour la Capitation qui sera Repartie sur tous les habitans dela paroisse et jurisdiction, ...............chose Lannée en suite 1703:....758# en lannée en ........ 1704: nous fumes omantes et portes a 764 # et .... 1705: nous fumes encore omontés et portes a 770# et ensuite en lannée 1706: nous sommes omontés a portés a 778# et en 1707 nous sommes encore omants et portes a 796 #, et en 1708 nous ...... encore omantes et portés 880, et en 1709 nous fumes encore omantes et portés a 893#! Et en 1710! Nous sommes encore omantes et portés a 959# ! Et en 1711 et 1712 les deux années a 959: En lannée 1713 nous fumes omantés et protés a 1135#, et en 1714 nous fumes encore omantés et portés a 1233# Et en lannée 1715 nous fumes modéres et la somme de 1140? Et en lannée 1716 nous fumes modéres a 1081# Et en lannée 1717 nous fumes modéres à la somme de 1057# Depuis la ditte année 1717 ..........estés jusques a la present année 1730 omantes et portés a 2100# de Capitation Laquelle a este Repartie sur tous les habitans de la paroisse et jurisdiction de Francescas, mais au Bien de .........................que les habitans qui composer la Ditte paroise..... sont en petit nombre, et pour justifier dicette veritté .....leur pauvretté que la ditte paroisse et jurisdiction et posedée par des Seigneurs ou autres quy ne sont point Sujet Estre mis dans le Rolle De La Capitation de la ditte paroisse et jurisdiction de Francescas, comme .....Roy Letat si attaché de tous ces quy posed et qui a este ..... Du Cadastre de la dite paroisse et jurisdiction quy......a deux mile quatre cens huitante .......cartelades...........................dans le temps que ceux quy sont compris au Rolle de la capitation ne jouisse que deux mille cens quarante ...Cartelade D tout ...., il est claire comme le jour que les forains ou autres exempt de la mis au Rolle dela capitation ne jouisse plus que de la moitié du territoire ...quil ne consite en tout que 4632# Cartelade, on ne dun pas estre surpris sy les habitans dicelle paroisse ne son pauvres puis quils sont Regardes depuis tant dannes comme sil jouisse tous les biens dela jurisdiction pour le paiement des charges de la Capitation, demander les dits Sieurs Consuls a lassemblée leur avis
Sur quoy suivant La proposition Demis les consuls il a este deliberé quil sera quil sera presente a monseigneur Lintendant par la ....il luy sera comme Laterre et jurisdiction Francescas et posedé par de Seigneur forains et autres qui ne soie pas sujet
a estre mis et Cotissés Dans le Rolle de la Capitation dud. Francescas et demander que la capitation sera moderé a la somme de 758# comme elle etait en lannée 1702 atendant la pauvretté Des habitans De la paroisse et jurisdiction de Francescas
Cabos premier consul, dereu consul, Lubet consul, Lartigue, Fagregere, Hormensan, barada, Duperuil, Saintaraille 1730 - Jurades
Le septieme octobre mill sept cens trante au Son de la Cloche En la maniere acoutumée se sont accemblés En jurade Dans la Maison commune De la presente Ville Sieur jean Cabos premier consul jean francois Derrey jean Lubet et Crechent Consuls et jurats Soussignés
Ausquels Sieurs officiers et jurats les dits Sieurs Consuls ont Representé que depuis lannée 1702: il auroit plu au Roy Denouveau létablissement de la capitation sur tous sujet don roiaume et pour ce ....notre Communauté dans la ditte année 1702:il plu a sa Majesté nous .....ces ordres aux ......De monseigneur Lintendant pour ....qui porter ....et La Somme de 758# pour la Capitation qui sera Repartie sur tous les habitans dela paroisse et jurisdiction, ...............chose Lannée en suite 1703:....758# en lannée en ........ 1704: nous fumes omantes et portes a 764 # et .... 1705: nous fumes encore omontés et portes a 770# et ensuite en lannée 1706: nous sommes omontés a portés a 778# et en 1707 nous sommes encore omants et portes a 796 #, et en 1708 nous ...... encore omantes et portés 880, et en 1709 nous fumes encore omantes et portés a 893#! Et en 1710! Nous sommes encore omantes et portés a 959# ! Et en 1711 et 1712 les deux années a 959: En lannée 1713 nous fumes omantés et protés a 1135#, et en 1714 nous fumes encore omantés et portés a 1233# Et en lannée 1715 nous fumes modéres et la somme de 1140? Et en lannée 1716 nous fumes modéres a 1081# Et en lannée 1717 nous fumes modéres à la somme de 1057# Depuis la ditte année 1717 ..........estés jusques a la present année 1730 omantes et portés a 2100# de Capitation Laquelle a este Repartie sur tous les habitans de la paroisse et jurisdiction de Francescas, mais au Bien de .........................que les habitans qui composer la Ditte paroise..... sont en petit nombre, et pour justifier dicette veritté .....leur pauvretté que la ditte paroisse et jurisdiction et posedée par des Seigneurs ou autres quy ne sont point Sujet Estre mis dans le Rolle De La Capitation de la ditte paroisse et jurisdiction de Francescas, comme .....Roy Letat si attaché de tous ces quy posed et qui a este ..... Du Cadastre de la dite paroisse et jurisdiction quy......a deux mile quatre cens huitante .......cartelades...........................dans le temps que ceux quy sont compris au Rolle de la capitation ne jouisse que deux mille cens quarante ...Cartelade D tout ...., il est claire comme le jour que les forains ou autres exempt de la mis au Rolle dela capitation ne jouisse plus que de la moitié du territoire ...quil ne consite en tout que 4632# Cartelade, on ne dun pas estre surpris sy les habitans dicelle paroisse ne son pauvres puis quils sont Regardes depuis tant dannes comme sil jouisse tous les biens dela jurisdiction pour le paiement des charges de la Capitation, demander les dits Sieurs Consuls a lassemblée leur avis
Sur quoy suivant La proposition Demis les consuls il a este deliberé quil sera quil sera presente a monseigneur Lintendant par la ....il luy sera comme Laterre et jurisdiction Francescas et posedé par de Seigneur forains et autres qui ne soie pas sujet a estre mis et Cotissés Dans le Rolle de la Capitation dud. Francescas et demander que la capitation sera moderé a la somme de 758# comme elle etait en lannée 1702 atendant la pauvretté Des habitans De la paroisse et jurisdiction de Francescas
Cabos premier consul, dereu consul, Lubet consul, Lartigue, Fagregere, Hormensan, barada, Duperuil, Saintaraille (FRAD047_E_SUP2648_1387,139,140)

1741 - Jurades
L'an mille Sept Cents quarante un et le vingtieme jour du mois d'aoust se sont assemblés en jurade Sieurs pierre Saintrailles, joseph barada et françois Cassaigneau, Consuls, et pierre Bone Sindic et jurats Soussignés
aux quels maitre joseph de basignan, Conseiller du Roy et Son juge de La presente ville et jurisdiction, a representés a La presente assemblée qu'en Lafite qualité de juge Royal il a ordonné et reçu comme le Droit de coutume la prestation du Serment de messieurs Les consuls de la presente ville en L'eglise paroissale d'icelle monsieur le Curé appelle dabord apres leur nomination et ce depuis L'année mil Sept cents trente inclusivement jusques a la courante Sans avoir jamais rien perçu ni retiré pour Le Droit des appointements et verbal qu'il rend et fait chaque année a cette occasion; et comme il est juste qu'il percoive Les emotument dûs a sa charge, il prie et requiert en tant que de besoin La presente assemblée de luy attribuer un droit fixe a prendre sur les revenues de La presente communauté pour la dite prestation de Serment ainsi qu'il est pratiqué dans toutes les Bastilles royale de la province, et ce tant pour ces dites années passées mil Sept Cents trente inclusivement jusqu'a La presente que pour L'avenir sur quoy vue la pratique constante des Bastilles voisines attestée par bons Certificats et Connue de plusieurs .......a eté deliberé D'une voix unanime d'attribuer audit Sieur de Basignan comme notre juge Royal tant pour les dites années passées que pour ....., et ce pour chaque année La Somme de trois livres quatre Sols pour la dite prestation de Serment Seavoir ceize Sols pour chaque des consuls qui a preté ou pretera Serment par .......partie manquante
Cassagneau consul, Saintrailles consul, de Dulong, Laporterie, Burbas, Capuron, Derey, Crechent, Vivent (FRAD047_E_SUP2648_159)

1743 - Jurades
Le troisieme jour du mois de Mars mille Sept cens quarante trois sont assemblees dans la maison commun de la presente ville au son de la cloche a la maniere acoutumee Sieur Joseph Dulong premier Consul Charles Laporterie Lagond consul Vivent du Jougla et Daguille
Lassemblee auroit nommé 11 juin Sieur Bazignan Juge Royal conformement a la volonté du Roy
Dlong premeir consul, Laporteris consul (FRAD047-E-SUP2649-001)

1743 - Jurades
Le vingtieme jour du mois de Mars mille Sept cens quarante trois sont assemblees dans la maison commun de la presente ville au son de la cloche a la maniere acoutumee Sieur Joseph Dulong premier Consul Charles Laporterie Lagond consul Vivent du Jougla et Daguille
soussigné
Auxquels Sieurs officier et jurats les dits Sieurs Consuls ont representé a l'assemblée que les Reparations quon decidé de faire a la porte de larque seroit entreprise Daguilhe consul, Laporteris consul, Dulong consul, Lafalitre, Bazignan
(FRAD047-E-SUP2649-002)

1743 - Jurats
Levingt et un jour du mois de may mille sept cens quarante trois
On a representé a la samblée que le Reparations quon a la porte De Larque soit effectue et que Louvrage soit parfait, y compris pour les maison touchant le mur
Dulong consul, Daguilhe consul, Lafalitre, Bazignan antien jurat, Falgryere (FRAD047-E-SUP2649-001)

1744 - Jurats
Le douzieme jour du lois de Juillet mille Spet cens quarante quatre
La moitié des revenues de la paroisse etaient perdu du a une grelle qui auroit emporté la moitie des recoltes
Laporteris consul, Daguilhe consul, Bazignan jurat, Dupré, Labad, Saintaille, Belloc, Burbas, Vivent
(FRAD047-E-SUP2649-008)

1745 - Jurades
Le Sexieme Jour du mois de may mil Sept Cent quarante Cinq se sont assemblee en Jurade dans La maison Commune de la presente ville au Son de la Cloche en la maniere acoutumee Sieur Joseph Dulong premier Consul; charles Lapoterie; Joseph vivant; et gabriel d'aguilhe Consuls
aux quels Sieurs officiers et Jurats les dits Sieurs Consuls ont representé quetant necessaire de prendre des .................... pour maintenir Lunion et La Bonne harmonie dans la Communauté, et de ......le proces quy pouroit resulter des Discutions et pretantions du Sieur Juge aux les dits Sieurs Consul et pour parvenir a Ses Fins Le Sieur de Labat encien officier dinfanterie pancionné du Roy et Sindic delad. Communauté auroit communiqué a toutes parties un projet d'acomodement qu'il leur a paru remplit cest objet, en Conservant Les anciens droit et privilieges de lad. Communauté Sans prejudicier en rien ceux dud. Sieur Juge; Lequel arrangement Led. Sieur de la ....Sindic propose aujourd'huy a Lassemblée pour Reunir Leurs avis Ladessus;
primo; Le Juge Royal Continuera de Jouir a Leglise de la preseance et aura la droitte; ira Le premier a Loffrande; aura le pain Beny; Septaiera a Son Banq ordinaire du Cotté droit vis a vis celuy des Consuls; dans toute les processions dedans et hors de Leglise il marchera a la droite du premier Consul ou delun des trois autres quy Le Represantera;
2°: dans Les assemblées de paroisse ou pour Les pauvres Soit a Leglise ou un maison Deville il presidera Recuillira Les Suffrages et Signera Le premier avant les Consuls;
3°: au feu au feû de ........de la St Jean ou tout autre ou Lusage est d'alev en procession Il aura toujors La droite suv Les Consuls Il alumera le Bucher d'un Cotté au Mr Le Curé et messieurs Les Consuls lalumeront en meme temps que l'autre;
4°: Il sera appellé a toutes les assemblées de Jurade tant generalles que particulieres de Lauthel de ville et quy Regarderont les affaires Communal en la maniere acoutumée Cest a dire au Son de la Cloche comme Les Consuls et Jurats; et sil est absant de la ville Le secratiare de la Communauté luy en donnera aquit par lettre qu'ilLuy enverra dans Sa maison de la presente ville comme aux autres Consuls et Jurats, a ses atemps pour qu'il puisse se trasnporter a Lassemblée a moins qu'il ny eut des affaires extremement presente; pour Ce quy est de Lassemblée particuliere pour Loperation de La taxe de la Capilation il a eté convenue que seriont regler Le ... a Lamiable pandant le Cours de lannée; ................qualité des juges luy donne droit dasistance alad. taxe;
5°: a Legard de la Conduite quy doit sobserver en maison de ville La Jurade assemblée Mrs Les Consuls y presideront faisont les propositions de Led. Sieur Juge y opinera Le Premio et Signera a la marge vis a vis et du meme niveau de la derniere Ligne de la deliberation
6° pour la Justice Criminelle dont Mrs Les Consuls sont en possession de tout temps et a laquelle monsieur Le Juge pretand avoir droit; pour couper court a toute discution et pour eviter un proces Long et ruineux pour les uns et les autres, et pour que linteret du Roy et du public ne soit pas retardés lon a jugé apropos par un arrangement ...... et sans tirer a Consequance que la plainte sera recu par le premier a quy elle sera portée ou ded. Sieurs Consuls, ou dud. Sieur Juge; et continué sans trouble de la part des uns ou des autres, et au cas que Sieurs Consuls auroit Besoin dun adjoint gradué pour valider et finir Leurs procedures Led Sieur Juge y sera appellé pour preferance amoins qu'il ne .....absent;
Surquoy Lassemblée ayant murement deliberé et approuvé Le dit projet et arrangement aux Conditions quon sy Conformara exactement et que toute ailes a ce Couheures quy pouront troubler La paix seront sansés nuls et comme non advenant Cequ'ils ont juré entretenir provisionelement en tous point et ons tout signé ..animement;
Et tout en continant Le Sieur de labat Sindic a representé a L'assemblée quil se connetoit quantité dabue depuis plusieurs années tant de la part des Marchands que des Cabaretiers et dautres pour la trop grande Condesandance quon a eû pour eux Crainte de netre obliges de leur faire de la paire a quoy Il est bon de Remedier pour Linteret public surquoy Lassemblée a prié messieurs Les Consuls de ...... main a ..... observations de la police et sur tout de visiter souvant les poids et mesures des marchands, Cabaretiers, Boulangers, Bouchers et pressuers d'huiles, ou tout autres quy font profession de faire quelques traffic et de punir sur Le Champs Celuy quy se trouveront en fraude en faisant Brisser leurs mesures et Les taxer a une amande pecuniere au profit des pauvres quy ne pourra pas etre moindre de Cinq Livres; on les prie aussy de veiller que les Cabaretiers ne souffrent pas chez eux pandant les offices .... ny apres dix heures du Soir pour le plus tard des personnes de la ville ny Dela juriction apaine dune amande, comme ausy de faire executer au Soir Les entiens Reglements de la Communauté au sujet de lantrée des vins Cest a dire qu'il ne sera pas permis a part vin particulier habitant de la d. Juridiction de faire entree nulle Sorte de vin etranger sans permission
express a plus forte Raison il sera moins permis a tous Cabaretiers de faire entrer ny debiter nulle sorte de vin que les particuliers najent vandu .....................sans une permission. Signée de deux Jurats et de deux Consuls apeine damande et Confication du vin Cest aquoy sont pries Mrs Les Consuls ...... exactement La main et marquer par temps Les Bariques sil est Besoin -
Vivent consul, Laporteris, Dulong, Labat sindic, Daguilhe consul, Lafalitre, Barbas, Dupré, Bazignan Juge Royal, Ducos, Crechent, Cassagneau, Vivent (FRAD047-E-SUP2649-016,017,018,019)

1751 - Jurades. -
Le vint quatrieme jour du mois de janvier mi sept cent cinquante un au son de la cloche se sont assemblés dans la maison commune de la .... ville en la maniere acoutumé .. jean-francois Ducos permiér consul
Tout de suite Mr. de Bazignan, juge royal, a présenté qu'il voyait avec mal aufon combien la maison de lopital ce qui est obligé de demander à la communauté de voiloir insessament nomminer en conformité avec de la déclaration du roy de mil dix cent quatre vint dix Aout des officiers et ministrateurs un sindic et un trésorier........presentations ayant elle trouvé juste de la part de la communauté après une heure de reflection elle a choisi pour adminstateur Mr. de Dupré et Labat pour Sindic Mr. de Dulong de la presente ville .et trésorier Le Sgr. Laporterie comme chirugien jure aux quels la communauté a toute confiance pour agir et gouverner les affaires dud. opital conjointement avec les officiers qui ont droit d'entrée fait et déliberé led. jour vint quatrième janvier mil sept cent cinquante un.
Ducos, premier consul.
24 janvier 1751
Toute de suite Mr de Bazignan juge Royale a representé qu'il voyait avec mal aufon combien la maison de l'opital ce qui loblige de demander a ma communauté de vouloir inssesament nommer en conformité de la Declaration du Roy de mil six cent quatre vingt dix...des officiers administrateurs un Sindic et tresorier ses representations ayant etté trouvé juste de la part de la Communauté apres une mure reflexion et a choisie pour administrateurs Mrs de Dupré et Labat pour Sindic Mrs de Dolong de la presente ville et tresorier Le Soeur Laporterie un chirurgien juré auxquels elle a tout confiance pour agir et gouverner Les affaires dud. opital conjointement avec Les officiers qui ont droit f(entrée fait et deliberé led. jour vint quatrieme janvier mil sept cent cinquante un
Ducos premier consul, Bazignan consul, Péllison consul, Dupré Receptant, Dolung, Barrere jurat, Crechent, Lartigue
(FRAD047-E-SUP2649-042)

1751 - Jurades
Le dix huitieme jour du mois d'avril mil sept cent cinquante un se sont assemblés dans la maison comune de La parroisse et juridiction ao Son de la Cloche En la maniere acoutumé Sieur jean fraçois Ducos premier Consul, vital cassagnau et autres consuls et jurat soussignés.
Auxquels Sieurs officiers et jurats les d. Sieurs consuls ont representé a Lassemblée qu'il seroit utile au public de renouveler en toutes les clauses de Renouveler L'acte de jurade du 7 octobre 1730 pour les Raisons y portées et attendre que Loin d'avoir étté moderés depuis cette epauque nous avons su porteé une aumentation de capitation de maniere que la cotte actuelle dela capitation seleve a 2364# quoy quen 1702. la capitation ne fut porté que 758# de sorte que la communauté a prié et requis Mrs les consuls den adsessir Leurs supliquations a monseigneur L'intendant ce dont ils le sont chargés d'autant plus volontièrs qu'ils ont aprouvé des difficultés extremes pour repartir une Somme aussi forte que deux mille trois cent soixante quatre Livres sue les pauvres contribuables de la pnte juridiction dout Les Sieurs et nobles possedent la meileure partie.
et incontinent La communaté a signé
Ducos premier consul, Cassagnau Consul, Dupré jurat, Dulong, Vivent jurat, Bubas, Lartigue, Saintaraille
(FRAD047-E-SUP2649-046)

1751 - Jurades
Cejourdui vingt neuvième d'aout de l'année mil sept cent cinquante un se sont assemblés en jurade general Mrs les Consuls de la ville de Francescas auxquels Sieurs officiers jurats et bientenants ils ont representé que la disete est si grande dans cette jurisdiction qu'ils ont etté informés qu'on na point ramassé dequoy Ensemencer les terres pour L'année prochaine par cette Raison Les pareticuliers se trouvent reduis a la derniere indigence dans cette circonstance facheux Leur devoir les obligé a Requerir une deliberation Vers monseigneur Lintendant aux fins Deluy Representer la misere generale Pour obtenir la Dinpinition des dües au Roy par les Bientanants et celles pour Lesquelles ils pourvoient etre cotises L'année prochaine ne doutant nulement de La Reussite lors que la grandeur en sera informé.
Ducos premier consul, Pélisson consul, Lastoutans consul, Lartigue, Bigos, Dupré, Labat, Dulong, D'angaros de Castelgarmond, Burbas
(FRAD047-E-SUP2649-050)

1751 - Jurades
Aujourdhui vingt deuxieme octobre mille sept cens Cinquante un se sont assemblés a la maisonCommune de la presente ville au Son de la Cloche en la maniere acoutumée Sieurs les Consuls et jurats en hauts taxés soussignés, auxquels Sieurs jurats en haut taxés les Sieurs Consuls ont representé -
Les Consuls ont repersentés que les ecoles des garçons etoient fermées depuis bien du temps par abandon qu'en avoit fait le Nommé jean Bapstiste Bedevines en attendant que le Sieur jean françois Labat s'est presenté le quel dit qu'il remplirait cettes ecoles autant qu'il seroit en son possible, et pour qu'il n'y eut pas de Retardement pour L'Education des garçons. Les Sieurs Consuls ...prie de vouloir ouvrir les Ecoles le quatrieme du Courant, Suivant L'acte de jurade passé le 13e du mois, et comme lorsquel acte de jurade il ne se trouva pas un nombre Suffisant de jurats, L'assemblée fut renvoyée, Surquoy il a eté deliberé qu'on revoit pour Regent led. Sieur Labat d'ayant trouvé propre et capable de remplir les Ecolles a laquel on a accordé La Somme de deux cens Livres, sur lesquelles La Communauté s'est Reservée pour les Raparations Necessaires et autres besoins publics La Somme de vingt Livres Seavoir celle des dix Livres a prendre sur le quartier du mois d'octobre des deja ..., et celles des autres dix Livres Sur le quartier du Mois de janvier prochain, lesquelles deux dernieres Sommes led. Sieur Labat sera tenu de Remettre au Sindic de la Communauté comme tresorier d'ycelle.
Pélisson consul, Lattentuns consul, Ducis sindic, Belloc, Burbas, Cassagneau, Bigos, Barrere, Labat, Daguilhe
(FRAD047-E-SUP2649-057)

1752 - Jurades
Le veint quatre fevrier mil sept cens cinquante un d'en tenir a ce qui seroit satué par nouveau expes ou expert Mr Gimbrede architecte d'agen y habitant commis a la ditte expertise par ordonnace de mazere Subdelegué en date du premier de nomvembre dernier auroit procedé le septieme du courant au dit devis estimatif dont lecture a eté tout presantemant faite a lassemblee du quel il resulte qu'il y a des reparations urgente a faire a la ditte maison .........a la charge de la communauté et que le dit gimbrede espert estime se lever a la somme de cinq cent trente livre deux sols dix deniers et sans lesquelles la ditte maison est en danger de crouler en consideration de quoy les dit Sieurs Consuls sindic et principaux habitants seroint entré en conference avec le d. Sieur Curé et lui ayant representé la misere du temps et le defaut des fonds de la communauté il seroit a propos de .......ruine de la ditte maison et de prendre neamoins les moyens les plus promps et les moins oneyreux pour la communauté aux fins de parvenir aux dittes reparations et lui auraint en meme temps proposé de sen charger lui meme aux fins de mettre La ditte maison suivant son gout en par la communauté lui donnant certaine somme dont il seroit contenu et quelle lui rembourserait dans les suite nestant pas pour le present en etat den faire les avances qu'il y soit cepandant un expediant a prandre la ...............une somme de cing cens livres a placer en rente constituée Le ...par Sieur Mr. Labé.......au profit des pauvres filles de la presente paroisse et que si la communauté voulait emprunter la ditte somme et en payer annuellement linteret jusques au remboursement de la somme capitale et la leur fairont preter abec dautant plus de plaisir que la ditte somme ......................etre placé quen main morte ensorte que pres diverses propositions repetives les dit Sieurs Consuls et principaux habitants ont .....de donner La ditte somme au dit Sieur curé en pour lui se chargant des dittes reparation aux conditions qui sera procedé par voge et estimation de pers de l'employe des dittes cinq cens Livres pour toutes les reparations quent renu a faire La ditte communauté dont le Sieur cure se contantera suivant et conformement en derbat et leurs estimation avec charge neamoins de fournir materiaux a pied doeuvre et qui se prandrons dans la jurisdiction ont y a sans que le dit sieur curé soit tenu a aucune deduction de la somme de ................pour raison de ce li tout sous Le bon palsir de Mgr lintendant et le consentement de la presente communauté au jour hui pour ce assembler et aqui le Sieur Consul a ....font les propositions suivants:
Surquoy lassemblée a deliberé sous le bon plaisir de Mgr l'intendant de donner la somme de cinq cens livre dont on verbalement convenu en par le dit sieur curé et se chargant en sons propre des reparations, enoncées dans le devis fait par le Monsieur Gembrede de plus les voitures nescaires pour ....quelle ne sortent pas de la jurisdiction cepa,dant le dit sieur curé veut changir sa maison par Gritalle et lui sera lorsible en par lui faisant tirer un plan qui sera obligé de remplir lorsque la communauté ......agrée a cette condition ne poura pas demander sous pas un pretexte que a puisse etre audela de ditte somme de cinq cens lib=vres contenues a raison de quoy il sera presente.............Mgr lintendant par les Sieurs Consuls et sindic deliberé dans l'hotel de ville de Francescas ce vingt septieme Janures mil sept cens cinquante deux
Pelisson Consul, Daguilhe consul, Ducos Sindic, Barrere, Bigos, Lafalitre
(FRAD047-E-SUP2649-060)

1752 - Jurades
Le vingtieme decembre Mille Sept Cens Cinquante deux
se sont assemblés dans la maison Commune de la presente ville au Son de la Cloche la maniere acoutumée Sieur Charles Laporterie et jospeh Barrada Consuls et autres soussignés
auxquels Sieurs officers et jurats Les d. Srs Consuls ont representé que suivant la commission du Roy il sera fait un etat des Biens Nobles et qui le possede dans la presente jurisdiction, et des Biens ineultes et abandonnés et qu'il en sera Certifié par la jurade, qu'aussi on paiera Mrs les Elus de vouloir permettre L'imposition de la Soucure ...........soixante trois livres pour les droit Municipaux verifiés annuellement Suivant la Coutume et arret du Conseil, et d'une somme de Montante Livres tant pour le loyer des Maisons de Mrs les Curés de Francescas et .............que pour partie des gages de la Regente portée par le Mandement de Mgr. L'intendant aussi vous imposerés La Somme de trois livres Six Sols huit denies payables a Mr. Decoq greffier de L'Election, et celle de trente livres pour subvenir a l'achat du papier timbré qui s'employes pendant le cours de l'année, et celle de trente livres pour l'achat des flambeaux des Consuls pour assister tant aux processions du très St. Sacrement qu'a celle de St. Jean et autres qui serviront pendant les cours de l'année, et celle de Cinquante Livres pour Subvenir au Reparation des pavés, puits et fontaines, aussi certifier Suivant la volonté du Roy des bien Nobles ou pretendu Nobles et qui les possede dans la presente jurisdiction, premierement Mr Le Comte d'aubeterre possede Noblement dans la presente jurisdiction Cent Neuf Ecartelades de tout fonds, Mr le commandeur du Nomdieu possede Noblement dans le presente jurisdiction Cent Six Cartelades de Bois a haute ......appelle a pour quevant La Chapelle St Catherine de fieux possede Noblement dans la presente jurisdiction Cinq Cartelade deux quarts quinze Erats de tout fond comme etant de fondation Royale, Mr Le Vicomte de Juliac pretend posseder Noblement dans la presente jurisdiction Censtrentequatre Cartelade de tout fond quoiqu'il en soit....Rural et en paye la taille, et qu'il n'y a pas de Nonvaleurs dans nôtre jurisdiction Et que Nôtre Communauté et juridiction est a presente san les Moins des quatres Mille Six cens trante deux Cartelades, Demandent lesd. Sieurs Consuls leurs avis a L'assemblées, Surquoi après que L'assemblée a eu mûrement Condideré L'importance de lad. afaire a eté deliberé tout et une voix accord et consentement suivant la proposition de Mrs les Consuls que Mrs les Elus sont très humblement supliés de vouloir permettre L'imposition de la Somme de trois Cens Soixante trois Livres pour le droits Municipaux verifiés annuellemnt suivant L'etat et arrêt du Conseil, et d'imposer la Somme de Nanante Livres portées par le Mandement de Mgs L'intendant tant pour le Loyer de La Maison presbiterale de Mrs les Curés de la presente ville que pour le loyer de celle de Mr le Curé de St ourens et partie des gages de la Regente, et celle de trente Livres pour Subvenir a l'achat du papier timbré qui s'employe tout pour le Rolle et la Taille qu'autres pendant le cours de L'année, et celle de trente livres pour subvenir a l'achat des flambeaux des Mrs les Consuls qui l'employent pour assister aux processions du très St Sacrement et la St. jean et autres qui se font pendant le cour de L'année, et celle de cinquante Livres pour subvenir aux Reparations des puits, fontaines et pavés, et celle de trois livres six Sols huit deniers payable a Mr Decoq greffier de L'Election pour L'enregistrement de la Boucherie, quand a d'egard des Biens Nobles en pretendus Noble ....la jurade certifie que Mr le comte d'aubeterre possede Noblement dans la jurisdiction trois cent neuf Carteladede tous fond, Mr le Commandant du Nomdieu possede Noblement dans cette jurisdiction trente six Cartelades de Bois a haute ..... appellé a pour ..... la Chapelle Ste Catherine de fieux possede Noblement dans cette jurisdiction Cinq Cartelade deux quart quinze Escats de tout fond comme etant de fondation Royale, Mr le vicomte de juliac pretend posseder Noblement dans cette jurisdiction Cent trente quatre Carlades de tout fond quoi qu'il en soit .......Rural et en payer la taille, quand a d'egard des biens ineultes et abandonnés La jurade Certifie qu'il n'y en a pas dans cette presente jurisdiction.
Lapoteris Consul, Ducos sindic, Lartigue (FRAD047-E-SUP2649-067)

1753 - Jurades
Le neuvieme avril mil sept cent cinquante trois
afaire par les procureur du Roy qui a representé qu'il demeure averti que les aubergistes de la ville se Licensioit au point de donner a boire aux habitants de la ville apres l"heure fixée par les coutumes dicelle d'ou il resulte des ivrogneris des querelles des sacdalles et de troubles au Repos public cest pourquoi lled. procureur du Rpy a requis une ordonnace de police etre faite par laquelle il sera inhibé et Defendu a tous les obergistes de la Ville de recevoir dans leurs cabarets les habitans de la jurisdion apres neuf heures depuis Latoussaint jusqu'a paques et apres dix depuis paques jusques Latoussaint a paine de cinq livres damande ....ans que les d; aubergistes puissent de dispenser du payement dicelle sous pretexte qu'ils n'auront pas etté les maitres de congedier leurs hotes sauf a eux neamoins de venir avertir le lendemain matin .....................procureur du Roy du refus de leur qui n'aurront pas Le maitre de congedier et de les nommer pour etre par led. procureur du Roy pris contre aux cette conclusion qu'il apartiendra et par le Sieur Consul juges de police etre ordonné ce que De raison et asigné ............(FRAD047-E-SUP2649-070)

1753 - Jurades
Le vingt Deuxieme du mois de juin mil sept cens Cinquante trois apres midy au secretariat de la ville et communauté de Francescas nous Sieurs jean et jospeh de bigos Ecuyeurs chevalier de Lordre militaire de Saint Louis gardes du Corps de sa majesté capitaines de Cavalerie habitans a noyon ou Leur .....cartier de present et en lieu - michel de Labat ancien officier dinfanterie pansioné du Roy, jacques Dupré ancien officer soussigne atant ouy dire - qu'il y avoit une Deliberation prise ... vingts un du Jouran - Dans La quelle il y a une phrase captive de la quelle on pourroit infere que les Soussignés sopposant a l"execution des arrets de la Jour des aides ...aux ordonnaces de Monseigneur L'intendant ce que les soussignés non jamais entendu faire de lavant au contraire qu'ils se soumettant aux arrêts de la ditte cour des aides et aux ordonnaces de mondit Seigneur L'intenadnt et protestant que pour les faits dont en question qu'ils se soumettant a la Decission le mondit Seigneur L'intendant.
Louis Burbas ancien officier d'infanterie, jean Dubic, Bigos a defaut huissier, Lafalitre, de Bigos, Dupré a defaut huissier, Labat a defaut huissier (FRAD047-E-SUP2649-078)

1757 - Jurades
L'an mil sept cens cinquante sept le vint octobre (mil sept cens)
Extrait de la Seconde ordonnace de Monseigneur Le marcechal Comte de Thaumon, pour le desarmement Du Douse octobre mil sept cens cinquante sept publie et affiché le vint dud mois dont M. de Bonefont premier consul a retenu l'original
Depau le Roy Charles O-brien comte Dethomond vicomte de Claire, pair d'irlande, Marechal de france Chevalier de l'ordre du Roy, gouverneur de la ville de neuf brisach - colonel du Regiement dinfanterie irlandoise Commandant en Chef en guiene.
Apres avoir, par notri ordonnace du 18 septembre du dernier defendu le port des armes à toutes personnes exepté les gentilehommes, le Officier de guerre et ceux de justicier Royale, nous avons cru, pour pouvoir de plus en plus a la surete publique, devoir renouveller les défenses portés par les ordonnaces du Roy a toutes personnes de quelque sexe qualité et condition quelles soient de se trouver a des assemblées qui par cela seul quelle font attroupement sont Dengereuses et Doivent Etre Reprimées; a quoi voulant pourvoir: Nous defendon tres Expressement a toutes personnes de quelque sexe, qualité et condition quel soient, de satrouper et rassambler, sous les peines les plus serveres, meme sous peine de Mort contre ceux qui assisteront en armes aux dittes asamblées: ce faisant, Defandons a tous habitan de notre commandement de se trouver ensamble en plus grand nombre que celui ...... conformement aux dites ordonnances non seulement dans des androits suspects, mais meme dans le chemin chargeons les brigades de Marechaussée qui seront distribuées par nos ordres dans differentes parties de notre dit commandement d'y tenir exactement la main meme .......les personnes quelles rencontreront en contrevantion a la presente ordonnee - le port Darmes est ...... et que nous sommes instruite que malgré nos ordres la remise des armes napas ete faite exactement; nous ordonnons aux Sieurs .........generaux de la marechaussée de note commandement de faire de leurs troupes plusieurs detachements quils renforceront De Cavaliers ou Soldat de troupes regles conformement anos ordres pour parvenir toutes les deferentes ......de notre dit commandement se transporter chez les habitans dicelles lieux y verifier sils nauroient point encore des armes chez eux ou cachées et dans le cas entrouversoient arreter sur le champs les particuliers, les conduire dans les prisons les plus prochaines pour y etre detenus jusquau nouvel ordre de notre part leur faire payer les amandes reglées par notre presedante ordonnace du 18 septembre du dernier Dont Moitié sera ...... aux besoins des pauvres et Lautre au profit de la Marechaussée ou autres employés audit departement et Executeur D'ailleurs les Differantes instructions particuliers que nous avons donné aux dite .............generaux charges par nous Detenir le main a l'execution de la presente ordonnace et de celle que nous avons rendu precedement
Enjoignant aux maires et Consuls de leur faire .....ou a leurs officiers tous les avis qui pourront etre relatif a la presente ordonnance meme de commander aux milices bourgeoises et autres qui peuvent etre dans leur diferentes villes et Lieux de notre commandement de leur preter main forte pur son Execution fait a bordeaux le douze octobre mille sept cents cinquante sept signé le Marechal DeThomond et plus bas par Monseigneurs Brounetsû (FRAD047-E-SUP2649-087,088)

1757 - Jurades
L'an mil sept cens cinquante sept le vintieme jour du mois de novembre
Nous Sieurs henri barrere consul juge criminel et de la police nous etant transporté chez Le nommé Laurens aubergiste de cette ville pour faire la visite des vins en execution de l'arret de la souveraine cour de parlement du cinq may dernier - acompagnés de Sieur françois Ducos de St Barthelemi jurat et commissaire de la communauté nous aurions trouvé que led. nommé Laurens - cabaretier- avoit ....sept barriques de vin sans permission pretandant que led vin est recuillé dans la presente jurisdiction et comme cest une contravention formelle a larret nous lu avons Dressé notre procés verbal pour etre communiqué a la communauté et par elle deliberé et qu'il appartiendra et avons signé non led. Laurens
Barrer consul, Ducos commaissaire
Soit communiqué au procureur du Roy a Francescas - Bonefont (FRAD047-E-SUP2649-088)

1757 - Jurades
L'an mil sept cens cinquante sept au son de la cloche en la maniere acoutumé se sont assemblés en jurade noble etiene de bonnefont Ecuyeur premier consul et Sieur henri Barrere et jean Lucante consul
auxquels Sieurs officiers et jurat les Sieurs Consuls ont representé que la comme pour les ordonnances du Roy de mil cinq cens soixante sept et mil cinq cens septante il est .............a tous Les habitans de villes de faire enlever hors dicelle Le fumier des etables des betes etant en leur maison a peine ............applicable au....plaignan ou des ....est d'autant que par les ....ordonnaces chaque possesseur de maison est tenu de netoyer au devant .......... a paine de cing heurs Dimanche Les Sieurs Consuls ont fait donner ordre a ...public de remplir ces objets mais comme plusiuers personnes en pourvient pretandre cause dignorance si on ne denonceroit quand a ces ordonnances de ....les Sieurs Consuls assisté de L'assemblee des jurats ont ordoné et ordonent L'execution des ordonnaces du Roy et qu'a ainsi le fumier des maisons.......place publique et place particulierement des maisons qui ne seroit pas murées soit porter incontinant hors ville et Les rues exactement netoyées que Les androit ...on tout deja des fumiers et de l'eau envayissante forment des cloaques soient vidés et aplanies avec de la terre et de la pierre par dessus afin que Les eaux pluviales puissent couler aisement dans les Rigoles et atendu qu'il y a dans divers androits de la ville des ............et tas de fumier qu'il nest pas aisé d'oter tout de suite Les Sieurs Consuls .............la huitaine a comencer de ce jour pour tout delay sous peine des dite assemblees apres quoy ils sera procedé ontre des contrevenants .......que la presente ordonnance de police sera executé non obstant ......position ou appellations ............sans prejudice dicelles et quel sera publiée et affiché au pilier de la hale en la maniere acoutumé fait en l'hotel comun de la ville de Francescas le jour, mois et an que dessus et acoordant en outre un Delay d'un mois pour combler les androits les plus difficile des dites cloaques et endroits vices.
Bonefont premier consul, Lucante consul, Lartigue secretaire, Ducos, Derey, Decluquet, Barrere consul, Bazigann, Vivent
(FRAD047-E-SUP2649-093)

1757 - Jurades
L'an mil sept cens cinquante sept et le quatorze Dexembre au Son de la Cloche en la maniere acoutumée M. de bonefont consul a convoqué la jurade
auquels Sieurs officiers et jurat Led. Soeur debonefont a dit que D'autant que l'hotel de ville neserit point sure il a gardé les armes remises par different particuliers ches luy jusques a cejourhuy qu'il y a un lieu fait exprès ferment a Deux cléfs dans lequel il a fait remaitre les fusils et pistolets et epées qu'il avoit en Depot
Surquoy lassemblée après verification faite a trouvé letat rempli exactement dans .... Decharge avec Deliberation que la permiere de deux clefs restera entre les mains du premier consul et la seconde entre les mains du Sieurs Dupré ancien officier dinfanterie et jurat pour Le premier Rang qui la gardera pour provision jusqua ce que il endoit autrement -
Deliberé led Sieur de bonefont ayant reunis .... etat de luy certifié et signé qui sera Deposé Entre les mains Du seacretaire pour avoir recours en cas de besoin fait en L'hotel comun Le jour mois et an que lautre part
Bonnefont premier consul, Barrere consul, Lartigue Secretaire, Bazignan (FRAD047-E-SUP2649-090, 091)

1757 - Jurades
Cejourhui vint trois Decembre de l'année mil sept cens cinquante sept au son de la cloche en la manière acoutumée se sont assembles en jurade
auxquels Sieurs officiers et jurats Les Sieurs Consuls ont representé que lamande pour les impositions dues au Roy et que les notes pour le recouvrement dicelle etant fait ont convoqué l'assemblée aux fins de proceder a la nomination d'un Collecteur qui a eté fait de la personne di Sieur henri barrere Consul qui Demeure chargé a ses perils risques et fortunes de faire cerifier imenament Les lieus fait et deliberé le dit jour mois et an que Dessus
promet et obligé led. Sieur barrere de representé a Messieurs les hauts taxes joint qu'il Le present en corps on a .....deux en particulier les Rolles les quilaners de Mr le receveur mendement acquites et autres payement qu'il pourra faire a la Decharge de la communauté et argent qui luy restera enquaissé a tous les jours heures qu'il entra requies fait
Bonefont consul, Lucante consul, Barrere ConsulLartigue, Ducos haut taxe, Bazignan haut taxe, Bubas haut taxe, secretaire
(FRAD047-E-SUP2649-091)

1758 - Jurades
L'an Mil Sept Cens Cinquante huit et le quinzieme jour du mois d'avril au son de la cloche et en la maniere acoutumée se font assemblés en Jurade dans L'hotel comun de la presente ville Noble Sieur de Bigos de bone font premier Consul, le Sieur Lucante Consul et autres jurats soussignés.
Aux quels Sieurs officier et jurats les Consuls ont represanté que la Misere qui ......tant de la Recolte .....de cette annee....gate par les pluies en continu qui font Diminuer des deux tiers avant de la persevoir et qui finissent de la pourrir dans nos gerbieres de meme que de la gelee qui a ruiné nos vignes est un Motif pressant de presenter a cet egard une requete a Monseigneur Lintendant ce que lassemblee a unanimement Deliberé et ayant pris en condideration l'Election prochaine des Consuls elle a prié le Sieur procureur du Roy de faire a la grandeur les Representations qui sont necessaire pour remplir ces place et sur tout la premire et a la dite communauté agree les dites representations dont la copie signée de dit Soeurs Commissaire sera annexee par ces présentes. fait ete delibere les jour Mois et an que Desus.
Bonefont premier Consul, Lucante Consul, Dupré, Cassagneau Secretaire, Barbas (Les jurades-FRAD047-E-SUP2649-179)

1758 - Jurades
L'an Mil Sept Cens cinquante huit et le Dousieme jour du Mois d'avril au son de la cloche et en la coutume ordinaire se sont assemblés en jurade dans lhotel commun de la presente ville Noble Sieur Etiene de Bigos Sieur de Bonefont Ecuier et Sieur Henry Barrere Consuls et autres sousignes-
Aux quels les Officiers et jurats les dites Consuls ont representé qu'ayant dans la presente juriDiction ces Seigneur directs Eclesiastiques ou seculier et plus a son Excellence Mr. Le Duc DeAiguillon Seigneur de cette jurisdiction de faire taire les demandes indefinis que l'un des Conseigneurs faisoit il ya quatre Ans donnans une preuve sansible de sa protection à cette Communauté qui n'a jamais conteste les Droits de son Eminence neantmoins le Sieur Ducousseau se servant du Nom de Monseigneur le Duc fait des Demandes a touts les propriaiteres qu'ils soin des fiefs de son Excellence ou des autres Conseigneurs Equlesiastiques et Seculiers.
Ce qui mettra la plus part des redevables dans le Cas ou de payer deux fois ou d'avoir des procès dis pandieux; Cest dans cet Objet que la Communaute delibere de presenter un Placet a son Excellence pour la supplier de continuer sa protection a cette jurisdiction en donnant ses ordres pour que le Sieur Ducousseau ne demande ce qui appartient a son Excellence et a tout Evenement ...avoir des raisons pour pretendre la Totalité des fiefs De cette jurisdiction faire prealablement ordonnér que les autres Sgr Eclesiastiques et Seculiers ne pourrons rien demandér aux Sanitaires de Francescas. Fait et délibere en communauté le douse Mars Mil sept Cents Cinquante huit
Bonefont Consul, Barrere Consul, Pélisson, Lartique, Bigos Cassagneau, Burbas (FRAD047_E_SUP2649_172)

1758 - Jurades
Ce jourdhui le neuvieme juin Mil Sept Cents cinquante huit par devant noble Etiene de Bigos Ecuyeur Sieur de Bonefont Ancien Capitaine d'infanterie et Consul de la Communauté de Francescas cest presenté dans L'hotel comun dissele le Sieur jospeh de burbas habitant de la presente Ville a qui nous avons si devant remis les armes par luy déposees, est ce en verite d'une ordonance de Monsieur de Moneroc Lieutnant de nos Seigneurs les Marechaux de France et atendre que le dit Sieurs de Burbas a interét de prouver pour luy et les siens a Levanir qu'il est de la Dualité requise pour jouir du privilaige du port d'Armes il nous aprie et requiert de faire insecrire tout au long sur le provessus registre La susdite ordonnance sur quoy nous avons donné acte au dit Sieur de Burbas de la priere et requisition ordonons que la susdite ordonnace sera tout presentement inscrite sur le present registre pour valoir ainsi que de Raison.
Moncroc de Laval Lieutenant de nos Seigneurs les Marechaux de France au Departement d'Albret en condomois agenois
En Consequence des ordres et du pouvoir qui nous sont donnés par Monsieur le Marechal de Thomond, commandant en Chef Dans la province de guiene de verifier les titres des personnes qui sont en pocession de faire profession des armes; nous certifions a tous ceux quil appartiendra que le Sieur Burbas habitant de la Ville de Francescas doit jouir de ce privilege en vertu des titres quil nous a produit et quil a ensuite retires .......luy avec promesse de les representer toutes les fois quil en fera requisen ...de quoi luy avons donné le presan Sertificat pour luy servir en temps que de Raison et afin quil ne luy soit fait aucun trouble sur le privilege.......que Messieurs les Consuls de la Ville de Francescas doivent luy rendre sans aucune Difficulté sur son reçu en leur produisant le present Sertificat que nous avons signé et fait contresigner par notre secrataire et ya pose le Seau de nos armes fait en notre chateau de Larroque pres nerac le 25 novembre 1757
Moneroc de Laval
pour monsoeur le Lieutenant Riviere secretaire ainsi signes et ...............(FRAD047_E_SUP2649_173,174)

1758 - Jurades
L'an Mil Sept Cents Cinquante huit et le sesieme jour du lois de juillet au son de la cloche en en la maniere aoutumee se sont assemblee en jurade dans lhotel comun de la presente ville Messieurs de Bigos, de Bone, ancien capitaine et premir consul le Sieur Barrere, le Sieur Lucante Consul et autres jurats soussignés.
Cinq cents Livres a eté fixée d'accord et dintelligence avec Mr. le curé de la presente ville par un acte de jurade quil a signé pour le montant de laquelle fusoite somme. Le dit Sieur curé sest chargé de toutes les Reparations a faire à la Maison presbiterale acté delibere de faire priorite. Le curé de Francescas qui a repondu a deux fois consecutive qu'on a envoyé chez luy n'avoir point le temps de repondre à la presente assemblée et comme le ....presse pour l'interet de la Religion il fera passé outre en atendant de pouvoir demander incessament au dit curé la de presente ville la raisons Du non Employ de la dite somme de cinq cent livres.
-----------------
Autres Chefs de Demande du dit Sr. Curé de St ourens lassemblee convient qu'il est de toute justisse qu'il reside dans la paroisse, mais aussi elle observe avec Raison qu'il nest pas juste que la paroisse de Francescas supporte a raison de cet objés une surcharge Extraordinaire, lors que les habitants de St ourens ont demandé que leur paroisse actuel fut prive Environ pour les deux Tiers dans la paroisse de Lasserre Juridiction de Monerabeau, et pour lautre tiers dans celle de Francescas, ils ont etablie avec Raison qu'il etoit matierielment impossible (....... en hyver) que les prétres Residants à Lasserre et a Francescas peuvent bien deservir ce Canton, leur Raison trouvee bonne le Demembrement a eté accordé sous la condition de la Residence actuele d'un pretre sur le lieu, sur ce principe seroit il juste que ce Canton d'habitans qui le sont formes une paroisse pour leur seul comodité d'eussent faire contribués pour l'entretien de leur pasteur la paroisse de Francescas qui na consanti que pour L'avantage des premiers.
Quand bien meme (ce qu'on croie point) la Paroisse de Francescas sevoit obligee de fournir pour le logement, la demande d'un journal de fonds pour la portion ............ de Maison paroit excessive par cette Raison, que n'ayant dans la juridiction que le tiers de la paroisse de St ourens les autres deux tiers de la paroisse tant dans la juriDiction de Moncrabeau ces Derniers dueroint fournir les deux tiers, et trois journaux de fond Mesure de ce ...feroint non seulement plus que suffisants pour l'emplacement D'une presbiterale Maison ou dun palais episcopal.
Comme cette Discussion d'une pareille nature pourroit donner atteinte au bien pressant de la Religion, ou par le retardement de la Residence necessaire on croit qu'il est de convenanse de proposer L'expediant le plus anturel pour satisfaire le zéle du dit le curé de St? ourens et pour procurer L'avantage de feveur sprirituel a ses parroissiens.
Dans le lieu de St ourens et très a porter de l'eglise il y'a plusieurs Maison de Maitre inhabitees et notament celle du Sieur Capot decedé depuis environ dix ans, celle du nommé Montus Munier et autres le moyen d'en payer le Loyer. Dispute, le dit Sieur Curé de St ourens joui tous les ans d'une somme de Vignt et deux livres dont douze s'imposent à Moncrabeau, et dix a Francescas pour le Loyer de la presbiterale a St ourens et .............le dit Sieur Curé a toujours logé chez luy a Francescas ou il ne lui en a rien contre pour la Demeure, une pareille somme etant suffisante pour une Maison de le ....sur ces Considerations il plaira ..la grandeur Monseigneur L'intendant statuerai si qu'il jugera judte et raisonable sous la Rserve de luy donner incessament une Requete aux fins d'en obtenir une Decharge. Contre les Demandes du dit Sieurs Curé de St ourens fait et delibere le jour mois et an que l'autre .....
Signé Bonefont consul et Barrere Consul (Les jurades-FRAD047-E-SUP2649-176,177)

1758 - Jurades
L'an Mil Sept Cens Cinquante huit et le sixieme jour du Mois d'aoust au son de la cloche et en la maniere acoutumé se sons assemblés en jurade des lhotel comun de la presente ville le Sr. Barrere Consul et Sr. Lucante aussi Consul et autres jurat sousignes-
Que quels Sieurs officiers et jurats il a le fossé qui est à Droite ete representé par des Sieurs Consuls que de la porte du puis est si abondans en Eaux qui ne peuvent point secouler faute devoir tenu .....le petit fossé qui conduis les dites Eaux au Canal et pont de la Porte neuve et qu'il en resulte meme que quoy que leau du fossé .....a hauteur du Canal de la dite porte les Eaux .........ne pourraient point seculer sufisament, et quil est de toute necessité tant pour l'ecoulement des dites Eaux que pour reparer le Chemin qui se trouve entre le dit fossé et le jardin du Sr Labat d'abaisser d'environ trois panes le Canal qui est ....le pont de la porte neuve et qu'il convient encore de faire un autre aqueduc près du Chartreux pour recevoir les Eaux qui viennent du coté du puis par le fossé du Sr Labat. Lassemblee après une mure reflexion a deliberé que Messieurs les Consuls atandant quils puissent lever les fons necessaires pour faire les dits aqueducs fairont .....le dit fossé pour faire ecouler en atendant une partie des Eaux lequel du fossé fera ..... par Corvees a leurs Diligence fait et delibere le jour mois et an que desus.
(Les jurades-FRAD047-E-SUP2649-178)

1758 - Jurades
L'an Mil Sep Cens Cinquante huit et le trantieme jour du mois de Decembre au Son de la Cloche et en la maniere ordinaire se sont assemblées en jurade
Par devant nous noble jospeh Dulong premeir consul joseph Lapeyras et Joseph Daguille Consuls est Compara Pierre bazignan ardent habitant de cette ville qui nous a exposé que l'hopital de vette ville
ou Masure qui portoit cy devant cette Denonciation ayant ete eteyee il ya deja quelques et nous a cause de Lecoulement des Marailles Maitre Sieur Dicelle les dite etais ou appris auroint eté pouvris par le mauvais temps et les poutres qui y sont suportees entierement.....par la vetusté a tel point que ce qui reste de cet Edifice seroit deja ecroulé si la maison du suppliant ne leut soutenu, mais le dit bazignan........avant de la ruine imminante du dit Hopital qui entrenez a sa Maison nous requiert valoir nous ..................et ordonnons que ce qui reste du dit hopital sera tout de suite demoli .
Sur quoy nous Consuls susdits et soulignés avons doné acte au dit Bazignan de son ...et requisition.
(Les jurades-FRAD047-E-SUP2649-125,126)

1759 - Jurades
Ce jourdhui trantieme jour du mois de ......1759 au Son de la cloche et en la maniere acoutumée se sont assembles en jurade dans L'hotel comun de la presente ville Mr. Dulong de Cazavarches, premier Consul et Sieur Daguille consul et autres jurats Soussignes
Auxquels Sieurs officiers et jurats les dits Sieurs Consuls ont representé quil a ete renvoye a ce jour Lieu et heure pour déliberer en assemblee générale sur l'objet de la letre du Sieurs procureur du Roy a Monseigneur Lintendant, et après deliberation il a eté arreté que l'on fairoit incessement faire les reparations convenables au couverts de Leglise paroissale de Francescas par bail au Rabais aux formes ordinaires, et que MonSeigneur Lintendant seroit Suplié de permettre que l'on prit des ..... pour cet objet sur les plus clairs derniers municipaux et pour ce qui concerne ........general proposé par le dit procureur du Roy la communauté a trouvé que ce Seroit une depence qui luy seroit très ......, meme inutile par Loffre gratieuse que fait Lassemblee Mr. Blaise de Labat pretre de L'oratoire de Refaire le ..... des Charges et des Decharges et les metre dans le Meilleur ordre cest pourquoi la ditte Communauté très obligéé a la maniere desinteressee avec laquelle le dit Sgr de Labat asume Sur luy meme un travil si considerable, la prié de sen charger, et le nomé Son Comissaire a cet effet au moyen de quoi la ditte assemblee suplie Mgr. Lintendant de la decharger de Larpantement proposé par le dit procureur du Roy les ..... de celuy cy etant dailleurs remplies par le Travail....que va faire incessament le dit Sdr de Labat delibere le jour Mois et an que .... sous le bien plaisir de Mgr Lintendant
Dulong premier Consul, Lapeyreus Consul, Daguille Consul, Campaigno, Dupté, Labat, Justian, Ducos, BubasSaintaraille, Chassagneau, Bazignan Joseph (Les jurades-FRAD047-E-SUP2649-123,124)

1760 - Jurades
Lan Mil Sept Cens (cinquante) soixante au Son de la cloche et en la maniere acoutumee se sont assembles en jurade dans L'hotel comun de la presente ville jospeh Dulong premier Consul et Sieur Lapeyrase Consul et autres officiers et jurats soussignes
Aux quels Sieurs officiers et jurats les Sieurs Consuls ont representé que les assasinats de Laurens Capurons et Jean Potevin .arrives vers la fin du mois dernier ont eté suivis d'un second assasinat. cette.......................au prejudice du pierre .....Boulanger. les atentes a la securité publique n'indiquent que ....une bande de Brigans qui atentent dautant plus impuniment a la vie des cytoyens de la ville sans gardes et sans patrouille, et le grand nombre des Maisons Desarmes ne leur fournissent que trop des moyens pour exerser leur Brigandages avec securité cest pouquoy ils ont L'honneur de proposer a L'assemblee de s'adresser a Mgr le commandant de la province et representer très heumblement a Sa grandeur combien il est necessaire a la sureté publique de faire faire une patrouille Exacte pour prevenir des nouveaux malheurs et de suplier tres heumbelement M.g.r. le Commandant que sur le nombre des fusils transportés de L'arsenal de cette ville a celuy de Nerac il luy plaise ordoner qu'il sera remis au moins une Douzaine de fusils du dite arsenal de nerac pour etre Deposes a celuy de Francescas pour en armer chaque Soir au moins une Douzaine d'habitans pour veiller a la surete publique sous les ordres des officiers de polisse. ils ..................d'ailleurs qu'il seroit importante de se pouvoir pour la cloture des portes de villes.
Sur quoy Lassemblee a aprouvé le zele de Messieurs les Consuls, et a deliberé de faire partir dans Demein des placets signes des dites Consuls au lendemain aux fins la presente Deliberation et ont signé le jour mois et an que de l'autre ....
Dlong premier Consul, Lapeyreusse Consul, Compaigno, Burbas, Bonefont, Barrere, Saintaraille, Lartigue, Vivent cadet, Cassagneau secretaire, Pellison (Les jurades-FRAD047-E-SUP2649-127,128)

1760 - Jurades
Monsieurs Les Consuls de Francescas
Jour le mois le procureur du Roy que lordre ......................commis depuis les horribles assasinats de Laurent Caperon, Jean Potevin et Pierre .... ont ..............Ville....................aux premiers pour obtenir des armes a l'etablissement d'une patrouille Bourgoise pour veiller à la securité publique trouble depuis Long Journé par des perturnateurs du Repost publicq et ayant de deliberé par ....de Jurade du Jour d'hier de faire une patrouille exacte.... convenable que les officiers nuit et jour .......dans ce jour a telle heure quil vous plaira .....pour deliberer.
1° .....Le nombre d'habitants quil convient a prendre et asseujettes a ladite patrouille
2° a quelle heure ...............commencer et finir
3° Du lieu ou
4° ........etre founy du bois municipal pour ledite le corps de garde
5° pour nommer Lesofficiers et Sergans de quartier de la patrouille
6° pour etre defendu aux habitants de quel que qualité et fonctions quils ......roder après neuf heure du soir dans les rues sans lumière , en annociant les pendules ............
7° pour....les defeunser aux aubergistes et Cabaretiers de .....lrd gens du lieu et Jurade dans leurs aubergerer er Cabaret apres neuf heure du soir, et pour declarer les etrangers quils recoivent pour leurs nourriture et qualité
9° Enfin pour prendre les autres declarations relatives à la tranquilité publique ainsy quil appartien .........
le procureur du Roy a Francescas ce dix huitieme Janvier mil sept cents soixante
Vivent ..... du Roy (Les jurades-FRAD047-E-SUP2649-130)

1760 - Jurade
Aujourduy vingt cinqieme jour Du Mois de janvier de Lannee Mil Sept Cent Soixante au Son de la Cloche et en la maniere acutumee Se Sont asselbles en jurade dans L'hotel comun de la presente ville Le Sieur Dulong premier consul, Le Sieur Lapeyrasse et Daquille consuls, et autres officier et jurats soussignés
Auxquels Sieurs officier et jurats les Sieurs (officier et jurats les Sieurs) Consuls ont representé Le Sieur Dulong premier consul a representé que dans ladite jurade du .....decembre dernier il y a un Equivoque consernant la Capilation (personelle) du Sieur Barrere sur qyoi Lassemblee est prier de liberé, et de regler Larticle de la susdite Capilation.
apres une encore reflexion , et Examen fait des Raisons toutes parties, et apres plusieurs debats il a eté deliberé de fixer la Capilation du Sieur Barrere a la somme dix livres moyenant quoi il sera sous le bon plaisir de Mgr Lintenadant sous le meme pied, et aux memes conditions qu'etoit la Sieur Lartigue bien que le dt barrere les ait une surcharge de plus en faisant venir les ......perdant neuf mois de Lannee le Mardi et le vendredi fait et deliberé. Ce jour, mois, et an que .........et ont signé.
Sans neamoins entendre prejudicier sur Lavenir en cas que le dt Soeurs barrere vint afaire quelque ferme pour laquelle il payera a la vigeur suivant Lordonnace fait ce jour mois et an que dessus.
Dulong premier consul, Burbas, Lapereusse Consul, Daguille consul, Lartigue, Ducos, Barrere, Lucante, Plechac
(Les jurades-FRAD047-E-SUP2649-128, 129)

1760 - Jurades
aujourdhui dix septieme jour du mois de fevrier Mil Sept Cent Soixante au son de la cloche et en la manière acoutumée se sont assemblée en jurade dans l'hotel comun de la presente ville Sieur joseph Dulong premier consul le Sieur Daguille Consul, et autres officiers et jurats soussignes
auxquels Sieurs officers et jurats les Sieurs Consuls ont represente que le Sieur Vivent procureur du Roy ayant fait part au Corps de ville des ordres qu'il a recu de Monsieur le procureur général pour l'etablissement d'une patrouille Bourgoise par la Letre de ce Seigneur vingt quatre du ....et comme la Communauté ne pouvoit remplir les veues de ce magistrat ..... a supplier M.g.r. le Commandant de la province de vouloir luy en fournir et comme la Communauté pour en envoyer chercher aujour hui a Nerac il est deliberé que ladite patrouille Bourgoise se fera aux formes ordinaires par les fonts qui seront a ce fait commandes par les officiers de l'hotel de la ville; et neamoins ladite communauté delibere encore devoire ce jourd hui a Mr le procureur général remercier ce Seigneur de la protection dont il honore la communauté ..................des Desordres qui troublent la juridiction depuis longs jours, et de suplier ce Magistrat de vouloir faire autoriser les officiers de ladite patrouille a faire virer desus aux Malfaiteurs qui ......une assistance a faire ouverte.
Delong premier Consul, Bazignan, Vivent, Lucante Daguille Vivent ..... du Roy (Les jurades-FRAD047-E-SUP2649-129)

1760 - Jurades
Monsieurs Les Consuls de Francescas
Jour le mois le procureur du Roy que lordre ......................commis depuis les horribles assasinats de Laurent Caperon, Jean Potevin et Pierre .... ont ..............Ville....................aux premiers pour obtenir des armes a l'etablissement d'une patrouille Bourgoise pour veiller à la securité publique trouble depuis Long Journé par des perturnateurs du Repost publicq et ayant de deliberé par ....de Jurade du Jour d'hier de faire une patrouille exacte.... convenable que les officiers nuit et jour .......dans ce jour a telle heure quil vous plaira .....pour deliberer.
1° .....Le nombre d'habitants quil convient a prendre et asseujettes a ladite patrouille
2° a quelle heure ...............commencer et finir
3° Du lieu ou .....................de corps de garde
4° ........etre fourny du bois municipal pour ledite le corps de garde
5° pour nommer Lesofficiers et Sergans de quartier de la patrouille
6° pour etre defendu aux habitants de quel que qualité et fonctions quils ......roder après neuf heure du soir dans les rues sans lumière , en annociant les pendules ............
7° pour....les defeunser aux aubergistes et Cabaretiers de .....lrd gens du lieu et Jurade dans leurs auberger er Cabaret apres neuf heure du soir, et pour declarer les etrangers quils recoivent pour leurs nourriture et qualité
9° Enfin pour prendre les autres declarations relatives à la tranquilité publique ainsy quil appartien .........
le procureur du Roy a Francescas ce dix huitieme Janvier mil sept cents soixante
Vivent ..... du Roy
Nous Noble Jospeh Delong premier Consul la requete a nous presentee par le procureur du Roy ordonons les consequence de Son Requisitoire ce qui suit
1° atendu que le Sr Blaise de Kabat a servi le Roy avec distinction et qu'a Raison de sa Naissance probité ...capable de commander les ....Destinés a la garde de la presente ville nous le nommons et prions d'etre le Capitaine de la troupe que nous fixons au nombre de quetre vingts hommes savoir Cinquante de la Ville, se tracte de la campagne....et dont il sera fait un ...., et pour Lieutnants de ladite Groupe nous nommons le Sr Seintarailles de Claquèc, et le Sr Pierre Vivants, et en cas de Maladie ou empechement de cause y les jurats de la presente ville y ......... a leur tour. nous nomons encore pour Sergents de quartier joseph quax, jean Laporterie, Bernard Deprioze, arnaud Chareston, joseph Daguille et joseph Labadie. nous ordonnons enoutre que le Corps de garde se .........dans la sale apres celle de l'hotel de ville et qu'il y aura une garde a la porte du dite hotel de ville, et qu'il sera en outre expedié amandement pour fournir bois et luminaires Enfin nous faisons ....expresses inhibitions ........a toute personne de quelque calité et Condition qu'elle soit de Sortir après neuf heures du Soir temps auquel commencera ladite patrouille Sans lumiere et ladite patrouille finira a cinq heures Du matin il est deffandu de .....gens de la journée ...dans les auberges après Neuf heures du soir, soit leur est expressement de nous venir Declarer - Deliberer a l'hotel comun le dixhuitieme fevrier mil Sept Cens Soixante.
Dulong premier Consul
L'an 1760 et ige fevrier par devant nous Joseph Dulong premier Consul, Sr Jospeh Lapeiruse Consul
(Les jurades-FRAD047-E-SUP2649-129,130,131)

1760 - Jurades
L'an Mil Sept Cent Soixante et le dixieme jour du Mois de Mars au Son de la Cloche, et en la manière accutumée ses sont assemblée en Lhotel commun de la presente Ville les Srs Cassagneau, et Bigos Consul et autres officers et jurats
Aux quels les officiers et jurats les Srs Consuls ont representé qu'assieses fait en suivant L'engage pour le Bail de la boucherie etre fait au plus offrant, personne ne sest rendu pour dire n'y encherir a ce jour au preseent Hotel Commun à lheure fixée par les officiers cest pourquoy comme l'assemblée n'est pas nombreux il a delibéré de la revoyer au vingt troisieme du courant, et d'autant que jaques Causac ancien Boucher a fait une soumission convenable pour le Bail les consuls sont autorisé à luy passer contrat du ledite Boucherie sil n'en est autres .....lelibéré le jour vingt troisième du courant à Francescas et dix huitieme jour du mois ...que dessus et ont signé Bigos consul, Lucante consul, Burbas, Bazignan, Vivent, Cassagneau (Les jurades-FRAD047-E-SUP2649-147)

1760 - Jurade
L'an Mil Sept Cens Soixante et le quinzieme jour du Mois d'aoust au Son de la Cloche, et en la maniere acoutumee se sont assembler En jurade le Sieur Dulong Ecuyer et Consul et autres officiers et jurats soussignés
Auxquels Sieurs officiers et jurats le Sieur Dulong a representé quel tomba par deux Reprises une quantite de grele considerable Dans Letandu de la presente jurisdiction le .............juin dernier a raison de quoy la communauté au l'honneur son placit a Sa grandeur Mgr L'intendant et dabord apres le dit Evenement pour supplier mon dit Sieur L'intendant de nommer des Comissaires aux fins de la dit Verification lesquels Comissaires ne tant point encore venus, et le Degat etant très considerable comme in paroit encore par les vignes la dite Communauté a nommé pour Commissiares les Srs aux fins d'etre par les procedé au Estimatifs du Dégat Causé par le dit grele sur la presente jurisdiction pour ce fait le verbal Raporté Etre adressé a Mgr Lintendant a celle fin que de Raizon - deliberé a L'hotel Comun le jour Mois et an que dessus. Et on signé
Dulong premier Consul, Lapeyeusse Consul, Lecheret (Les jurades-FRAD047-E-SUP2649-097)

1760 - Jurade
Aujourdhuy vingt quatrieme jour du Mois d'aoust Mil Sept Cens Soixante au Son de la Cloche, et en la maniere acoutumee se sont assembler En jurade dans L'hotel Comun de la presente Ville le Sieur Lapeyreusse Consul et autres officiers et jurats
Auxquels Sieurs officiers et jurats les Sieurs Consuls a represent quel Lassemblee a ete renvoye.
Ce jourdhui Vingt Sicieme aouste Mil Sept Cens Soicante a comparu Jean Dupouy par devant nous Me françois Vivent avocat au parlement et procureur du Roy de la presente ville Mrs les Consuls absens qui a offert de Reedifier le Mur de Son jardin dans trois Mois prochaines au Moyrn qu'on luy leisse la pierre qui s'est ecroulee de son mur qu'il promet d'employer a la Reedification su dit Mur de la Ville dans le dit Delay se soumettant dans le cas contraire ay etre contraint comme pour affaire du Roy, et n'a signé ..... ........de ce Requir a Francescas le jour Mois et an que dessus. et avons signé avec le Secretaire de la Communauté
Vivent procureur du Roy, Cassagneau Secrataire de Ville (Les jurades-FRAD047-E-SUP2649-098)

1760 - Jurades
Aujourdhuy Douzieme jour du Mois d'octobre Mil Sept Cens Soixante au Son de la Cloche et en la maniere acoutumee se sont assembles en jurade dans L'hotel Comun de la presente vill Mr Lartigue Consul le Soeurs Lucante Consul et autres jurat officiers et jurats soussignés-
Aux quels Sieurs officiers et jurat les Sieurs Consuls ont representé que la delivrance ....... de ferme du jardin de L'hoptal dans la presente ville ete fixee a ce jour Mois et heure et ce pour le temps et esspace de neuf annees et neuf Recoltes consecutives, dont la premiere commence ...le permier janvier prochain et finira pareil - jour Mil Sept Cens soixante dix et ce pour - Et ce pour et Moyenant le prix, et somme de onze livres cing Sols - payables annuelement en deux parts egeaux dont le premier se foira a la fete de St jean prochain et le second aux fetes de Noel Suivantes de Mil Sept Cens Soixante un Et ainsi annee par annee jusqu'a la fin du bail et neanmoins atandu qu'il y a beaucoup de Decombres a livrer du dit jardin - Et a hausser la murailles qui est sur le couchant du dit jardin attenant a la place de pierre bazignan qu'il y a encore quelque breche a parer du Mur de ville qui est sur le Septantrion (au nord) du dit jardin le bureau des pauvres. C'est obligé de faire les dites Reparations, et le bailliste fournira aux dit fraix cequi luy sera precompté ........premiers pactes du prix de bail.
Le dit jardin les ...... ayant etté faites prededament on a procede a L'enchere, et la Delivrance en a ette fait au plus offrant et dernier encherisseur a la Somme de onze Livres cinq Sols et ce en faveur de Mr Lartigue qui paiera ce que dessus au Tresorier du bureau des pauvres.
.. seront liquidés par le Sieur Lartigue Consul Deputé a cet effet lequels fait peuvent se monter a environ dix livres. Fait et deliberé en L'hotel Comun le jour Mois et que de l'autre part
Lartigue consul (Les jurades-FRAD047-E-SUP2649-099,100)

1761 - Jurades
L'an Mil Sept Cens Soixante un et le onzieme jour du mois de janvier au Son de la Cloche, et en la maniere acoutumee se sont assembles en jurade en L'hotel Comun de la presente Ville Me Lartigue consul et le Sieur Cassagneau Consul et le Sieur Lucante Consuls et autres officer et jurats soussignés
Aux quels les sieurs Consuls ont representé que ce nest point a la Communauté a deliberer si les pieces dont Copie informe est jointe a la Requete de la Demoiselle Veuve Dulong sont suffisantes au nom pour acquerir La Noblesse a son mari.
Tout ce que la Communauté sait, cest qu'elle ne peut reconnoitre pour gentls-hommes que ceux qui ont fait la Remise de leurs titres au Secretariat de Mr le procureur general de la Cour des ....... Suivant les Reglemens de cette Cour et comme le Sieur Dulong n'a point Signifié le certificat de cette Remise, elle est fondee jusqu'a lois a ne point Reconnaoitre comme jouissant du privilege de noble; la Demoiselle Veuve Dulong qui est une des plus ......de la Ville et sans aucune Charge de la Ville ...deliberé en L'hotel comun de la presente ville le jour mois et an que dessus. Et ont signé
Lartigue consul, Lucante consul, Derey, Deluquet, Barrere, Cassagneau secretaire (Les jurades-FRAD047-E-SUP2649-102)

1761 - Jurades
L'an Mil Sept Cens Soixante un et le dix neuvieme jour du mois de janvier au Son de la Cloche, et en la maniere acoutumee se sont assembles en jurade en L'hotel Comun de la presente Ville Me jaques Lartigue consul et le Sieur Lucante Consul et autres jurats
soussignés
Auxquels Sieurs jurats les Sieurs Consuls ont represent qu'il a eté envoyé de la part de Mr de Mazeres Subdelegue de L'intendant de guiene au Dapartement de Nerac la reponse fournie par la Demoiselle Labat Veuve du Sieur joseph Dulong au dire de la Communauté ....bas de la Requete presentee par la dite Demoiselle Labat a M.g.r. L'intendant au Sujet de la pretendue noblesse de Son Mary avec ordre de fournir la Replique de la dite Communauté aux moyens employes par la dite Demoiselle Dulong lesquelles Requetes, dire et Reponse les dites Sieurs Consuls exhibent a la presente assemblee aux fins qu'elle aye a deliberer cequelle jugera convenable a cet Egard.
Sur quoy la dite assemblee apres avoir de nouveau examiné la pretention de la dite Demoiselle Labat a deliberé d'une voix unamine que comme la demande ......se metre a Labry non seulement de la Capilation ......., mais encore de toutes les autres Charges publiques de la Communauté pour la Rejeter sur les autres habitants que d'ailleurs la dite Demoiselle Labat ne .........prouver la filiation et decendance de Son Mary d'aucune Souche Noble n'y que luy Son pere et son ayeul ayent posse de la Noblesse pendant le temps prescrit par les Reglemens que sont au contraire il est de toute notoriété que le mary de la Demoiselle Labat de meme que Son pere ont toujours eté dans la .......et ont...... une intimité d'actes publics meme de Contrats de mariage et Testaments dans les
quels ils ne sont jamais avises de prendre la qualifiaction de nobles, ou d'Equyeurs, il sera defendu par le ministaire de Messieurs Lartigue et Lucante Consuls en exercice a la demande de la dites Mme labat aux frais, et avances de la Communauté sous le bon plaisir de M.g.r. Lintendant qu'a ces fins les dites Sieurs Deputes se transporteront partout ou besoin sera pour consulter le Droit de la Communauté et faire desser la Replique qui doit etre forunie pour elle a la Reponse er requete de la dites Demoiselle Labat, et pour faire toutes les autres poursuites et delegences necessaire a cet Egard jusques a jugement définitif et les frais et debources que les dites Sieurs Deputés seront obliges de faire a ce Sujet sero,t alloues en ...... suivant ....qu'ils en fourniront deux certifié a eté dit en outre ce que la Communauté prouvera que la dite Demoiselle Veuve Dulong acquiert tres souvent du Bien
conjointement avec Mr son frere et jouissent tous les deux deux Meteries et d'autres ................pieces ......avec vigne a portee de la presente ville qu'est un tres bon fonds et interet de deux mil livres. deliberé en L'Hotel Comun de la presente ville le jour mois et an que dessus
Lartigue consul, Lucante consul, Vivent, Crechent Daguille (Les jurades-FRAD047-E-SUP2649-103,104)

1761 - Jurades
L'an Mil Sept Cens Soixante un et le dix neuvieme jour du mois de janvier au Son de la Cloche, et en la maniere acoutumee se sont assembles en jurade en L'hotel Comun de la presente Ville Me jaques Lartigue consul et le Sieur Lucante Consul et autres jurats
soussignés
Les Sieurs Consuls ont representé que divers particuliers seroient plaints que leurs louviers faisoint plusieurs Corvees par la faute des Consuls qui sortoient de Charge, de leisser leurs ..... des louviers qui avoient marché, et que dailleurs les vaches de la dite jurisdiction n'etoient jamais demandees pour des Corvees extraordinaire autres que pour les Chemins Royeaux et qu'ils prient Lassemblee pour qu'il n'y ait pas des plaintes a l'avenir et pour que les uns ne portent .....les Charges des autres De vouloir faire un Reglement sur quoy Lassemblee apres une mure reflexion et deliberé d'une Commune voix qu'il seroit fait un tableau qui resteroit au present autel de ville ou seroit couchee incapacité la presente Deliberation et ou seroient mis en colone les noms des louviers et particuliers qui auroient marché depuis un an pour les Corvees extraordinaires .............de la jurisdiction et ou il seroit mis a la marge de chaque Nom le nombre des fois qi'ils ont marché ......aux qui nont point fourni des Corvees soient mandes et les Remplissent a lavenir. il a ete en outre deliberé que les Vaches ne pouvant pas etre mandees pour des Corvees de la jurisdiction et que les beufs en seroit exemps ayant leur charge aux Corvees extraordinaires deliberé en L'hotel Comun le jour mois et an que dessus. Et on signé
Lartigue consul, Lucante consul, Dcos, Crechent, Daguille (Les jurades-FRAD047-E-SUP2649-104)

1761 - Jurades
L'an Mil Sept Cent Soixante un et vingt Sixieme jour du Mois dAvril au Son de la Cloche, et en la Maniere acoutume se sont assemblés en jurade en L'hotel Comun de la presente ville le Sieur Lartigue Consul, et le Sieur Cassagneau Consul, et autres officiers et jurats soussignés
Auxquels Soeurs officiers il a etté representé par les Sieurs Consuls que le vingt unieme du Courant il leur auroit eté signifié ordonnance de monseigneur de Soutin intendant de guiene concernant la Maison presbiterale de la presente ville laquelle dite ordonnance a etté remise au secretaire pour en faire Lecture aux seins que ......il soit incessainent deliberé et ont signé
Lartigue consul, Cassagneau consul, Lucante consul
Sur quoi les dites officiers ont repondu que Lassemblee n'etoit pas point assès nombreux pour pouvoir delibérer, et sur que les dites Sieurs Consuls ont persisté disant que quelque Diligence qu'ils ay ecrit fait il ne leur a pas etté possible d'assemblér les jurats, et attendu L'importance de l'affaire ils prient de nouveau de vouloir deliberér et apres que de la sus dite ordonnance il a ette fait Lecture par le Secrataire de la presente ville vu L'importance de L'affaire, et que la cas pouvoit presser a etté deliberé pour provision que et sans tirer la consequence que la sus dite ordonnance demeura annexe au Registre de la presente communauté pour y avour recours dans le Cas de Besoin que Sagissant des Reparations pretendues presses a faire a la Maison presbiterale de la presente ville depuis Neuf ans, il sera fait incessament visite de la Maison presbiterale par des Maitres Charpentiers et Maçons asser Conoisseurs et Entandus pour faire Eteyer Si Besoins est les Endroits qui peuvent interesser la presente Communauté et D'autant que la reponse a L'ordonnance de M.g.r. L'intandant les dites Sieurs officiers, et le dit Sieurs Derry jurat deliberent que les jurats et forins Seront assemblés aux formes ordinaires au premier jour et le pmus comode pour repondre a Monseigneur L'intenadnt.
fait en L'hotel comun de Francescas le jour Moius et an que dessus
Lartique consul Cassagneau consul Bazignan consul Lucante consul Cassagneau secretaire Derry jurat

Lan Mil Sept Cent Soixante un et trentieme jour du Mois d'avril au Son de la Cloche, et en la Maniere acoutume se sont assemblés en jurade en L'hotel Comun de la presente ville noble joseph Dulong de Laravarches premier Consul, et le Sieur Lartigue le Sieur Cassagneau consuls et le Siuer Lucante Consul, et autres officiers et jurats soussignés
Auxquels Sieurs officiers et jurats les Sieurs Consuls ont representé qu'en conséquence de L'ordonnance de M.g.r. L'intendant en Datte du premier du courant ils auroint convoquée a ce jourdhui L'assemblee general pour y repondre.
Sur quoi L'assemblee apres avoir ....la lecture dela susdite ordonnance a deliberé de representée a Sa grandeur M.g.r. L'intendant qu'il a ete fait une adjudicatuion par devant Mr. de Mazeres Subdelegué a Nerac en vertue de l'arret du onze juillet mil Sept Cent Cinquante deux a Laquelle elle desire se conformér sous le bon Plaisir de mon dit Seigneur L'intendant de Laquelle dit adjudication il n'a point ete Remis de Copie a la presente communauté fait dans L'hotel comun de Francescas. Le susdit jour mois et an que le L'autre part. ayant tout leissé Entre les Mains de Mr. de Mazeres
Dulong consul Lartigue consul Lucante consul Bazignan consul Quillac Plechac Ducos Dubernel

Lan Mil Sept Cent Soixante un et le onzieme jour du Mois de may au Son de la Cloche, et en la Maniere acoutume se sont assemblés en jurade en L'hotel Comun de la presente ville Mr Lartigue consul le Sieur Cassagneau consuls et Lucante Consul, et autres officiers et jurats soussignés
Auxquels Sieurs officiers et jurats les Sieurs Consuls ont representé que L'ordre de M.g.r. L'intendant du premier avril dernier Enjoint en termes formels de faire decidér les Contestations qui existent entre La communauté et le Sieur Curé consernant la nourriture des Bouviers, que s'il est juste et raisonable de fournir un Logement convenable au dit Sieur Cure il n'est pas moins naturel que la Communauté veille a sen interets en fournissant le dit logement relativement au dit Reglement de M.g.r. L'intendant en datte du dix huit mars dernier les dites Sieurs Consuls prient et requierant L'assembleede vouloir par la deliberation quelle v'a prendre se conformer Exactement tant a la dite instruction en forme de reglement du dit jour dix huit mars Dernier qu'a la dite ordonnance Signifiee a la communauté en Datte du dit jour premier avril dernier, et pour que L'assemblee n'en ignore les dites Sieurs Consuls ont remis l'un et Lautre sur le Bureau affin que L'assemblee en prenne Communication et s'y conforme, et ont signé
Lartigue consul, Bazignan consul, Lucante consul
Sur quoy il a eté deliberé que par les dites Sieurs Consuls sera present Requete a M.g.r. L'intendant dans les termes Suivants;
Supplient humblement les Consuls de Francescas disant que le Sieur Curé du dit Francescas se plaint que c'est par la faute de la communauté que les Reparations du presbitere ne sont pas faites ladite communauté etant engangee de fournir non seulement les cinq cent livres pointees Dans L'adjudiction de dix mars mil sept cent cinquante deux, mais encore toutes les voitures necssaire, et que faute par la dite Communauté d'avoir fourni les dites voitures, et avoir eté obligé de faire etayér Sa Maison en divers endroits pour se metre en quelque Sureté, quoi que faible, puisque ladite maison menasse une Ruine prochaine (repondant les dites Sieurs Consuls).
Repondent les dites Sieurs Consuls que la Communauté avoit promis en effet de fournir les voitures, et que le Sieur Curé promis verbalement de nourrir les louviers, que ladite Communauté avoit fourni en Effet Cent quarante vingt ...... de pierre tant en Moilon quen pierre de taille, et que le dit Sieur Curé ayant cessé de nourir les louviers, la dite Communauté avoit cessé de fournir les dites voitures - ajoutent les Sieurs Consuls que la Contestation entre le dit Sieur Curé et la Communauté n'est dans Son origine que sur la Nourriture des louviers, mais que depuis il en est survenu une autre, savoir sur L'employ de la pierre deja voiturée long temps avant L'acte Signifié par le Sieur Curé aux Consuls le vingt Neuf aoust mil Sept Cent Cinquante trois, L'aquelle pierre a eté Employée en trs grande partie a construire la muraille d'une terrasse qui est au midi du dit presbitaire, et de la longuer d'environ Soixanter trois, et qui auroit dû etre employée
La fin manque.....................(Les jurades-FRAD047-E-SUP2649-105,106,107,108)

1761 - Jurades
L'an Mil Sept Cent Soixante un et le vingt neuvieme jour du mois de juin au Son de la Cloche et en la maniere acoutumée se sont assemblés en jurade en L'hotel comun de la presente ville le Sieur Lartigue et autres officiers et jurats.
Aux quels les Srs officiers et jurats le Srs Consul ont representé qu'il y a Environ deux ans que la presente communauté eut L'honneur dadresser a Seigneur M.g.r. Lintendant une Requete lendente a ce qu'il pleit a Sa grandeur permetttre a la Communauté faire faire un Chemin sur la presente juridiction du Coté de Lectoure vers nerac, que ce Chemin etoit indispensablement necessaire pour le Commerce en general, et en particuliér pour celuy des grains qu'il en passe une prodigieuse quantité qu'on transporte a Nerac pendant que les Chemins sont praticables, c'est a dire pendant trois ou quatre mois de L'année, et que penfant huit ou neuf mois de L'an ce commerce, et tout autre ....................qu'il n'est pas possible qu'aucune voiture puisse aller sur les dites Chemins qui sont notoirement inpratiticables ayant besoin d'etre refait dans meur Etandue. cest pourquoy la communauté ayant minitieusement Examiné la proposition des Srs Consuls a unaminement deliberé de presenter un Nouveau placet a M.g.r. L'intendant et de le supplier humblement de vouloir ordonner la Refaction du d. Chemin, et de vouloir faire fournir a la presente communauté ce qui sera necessaire pour leurs ......a faire au d. Chemin fait en L'hotel Comun de Francescas le jour mois et an que dessus
Lartigue consul, Cassagneau consul, Labat, Ducos de St Barthelemy, Bazignan, Burbas, Vivent,
(Les jurades-FRAD047-E-SUP2649-135)

1761 - Jurades
L'an mille Sept Cent Soixante un et le cinquieme jour du Mois d'aoust au Conseil de L'hotel commun de la presente Ville Francescas et en excution de L'ordonnance de Monsieur le Marechal Duc de Richelieu gouverneur de France en datte du premiér Juillet Derniér consernant la Milice Bourgoise ont eté només pour officers chef après només, savoir pour Capitaines.
Le Sieur Labat de Laubarede ancien militaire
Le Sieur Vivent ainé ancien officier de Marine et
Le Sieur jaques Lartigues
Pour Lieutenans Le Sieurs Vivent Cadet, le Sieur Lapeyreuse, le Sieur Vivent du jougla, fils
pour Sous Lieutenans, le Sieur arnaud Crechent, le Sieur jospeh Crechent, et le Sieur plechac fils
Pour Sergans les Sieur Laporterie, gause guilleauma Cadet Dupron, Sarreton, paejet et artrigue
pour Caporeaux gerard Lacourrege, Charles Bigos, Chareton Perc, Furteau Derrey, Dubie Dupouy, et jean gavarret, jospeh Bigos, Laboupiliere joseph, jospeh Bigos Cadet et henry piette Lapocterige
Suivent les noms des Soldats de la premiere Compagnie
Laitetvin fils, Pierre Bazignan, Joseph Beaumont, jean Bax ainé, bernard Corne, pierre liroliegie, Baqua, Cerisse ainé, pierre bax, jean Dutoya, Maillos, Daguille Brassier, jean Lanadie, francois Louet, Lantirle, jean Lassonejade, Larterote fils, joseph Bax, Josph Daugé, Laborde , Dulor, jean pancheaut, jean Labadie; henry Laporterie, Lucantes fils, Lascabanes, Michel Capot.
Suit la Seconde Compagnie
Reymond pachet, jean Beaumont, Le .... de St Barthelemy, Mathieu Laborde, jeanet plechac, Labadie mari de la Cabeau, Lapsalue fils, le jardinier de Durroy, arnaud pachet, Laboupillere fils, Louis bazignan a peyret, jean Bazignan, jean daragon, biron a Lamourat, bartero le pere, Louis Cousquec, le valet du Sieur Lastrade de Lestrade, Coussiret Louis, Crechent Defons (le Balet d'arnaud) Larrose Lavedan, jean bax sergent , jean Laterade de Vital, jean pierre bazignan, Duperuil, Capot
Pour la troisieme compagnie
St Pé foretier pere, St Pé fils, le ferandier de Danisson, jaques faliere, Jean gramont, goudin fils a Cascarron, huacinte Sarrat, Laborde Charpantier a Baque, jean Vican, Massur Macon, Couranfe pierre, Laborde a Dausiene, Lubet fils, Syt Pé fils a Lamourat, bazigan au petit jougle, Lixandrie a Charlary, Labadie a Planté, le second fils de Ducasson, joseph gramont a Cerclé, Daguille Charron, joseph Cape fils de Miegel, le nome Maniu ..... a St ourens, le jardinier de Dugarein, jaques guilleauma fils, (pancheret au Chartreux), Le meunier de Biamont,
arreté ma present etat pour etre la patrouille excutée conformement aux ordres de Monseigneur le marechal gouverneur a Francescas le jour mois er an dessus
Delong premier consul, Lartigues consul, Cassagneau consul (Les jurades-FRAD047-E-SUP2649-137,139)

1761 - Jurades
L'an mil Sept Cent Soixante un et le vingtieme jour du mois de Septembre au Son de la Cloche, et en la maniere acoutumee se sont assembl&s en jurade eb L'hotel commun de la presente Ville Mr. Dulong de Lazavarisses Ecyyeur premier Consul, le Sieur Lartigue le Sieur Cassagneau et le Sieur Lucante Consuls, et autres officier et jurats soussignés,
Aux quels Sieurs offiocier et jurats les Sieurs Consul ont representé que l'assemblée a eté renvoyée a ce jourdhui pour L'Election Consulaire, et ayant deportés pour
le premier Rang le Sieurs Derrey,
et le Sieur Lartigue pour le second,
le Sieur Cassagneau, et Barrere pour le troisieme Rang
le Sieur Lucante, et le Soeur Barada pour le quatrieme Rang,
le Sieur Charles Bigos et jospeh Sarrossjean.
Et ont eté nomes pour
le premier Rang le Sieur Lartigue
pour le second le Sieur Cassagneau
pour le troisieme le Sieur Lucante et
pour le quatrieme le Sieur Charles Bigos ayant eté expressemen arreté que L'Execution des ordres de M.g.r. le marcechal de Richelieu exigeant la presence des Sieurs Consuls en cette ville ils prométent de ne point sabsentér au temps que leur presence sera necessaire a L'hotel de ville pendant le temps de leur Consulat. deliberé le jour mois et an que dessus. Et ont les presents signé, non le Sieur Dulong et Barrere jurats pour s'etre retirés pendant L'Election et sans former opposition et le Soeur Barada qui a declaré ne .................de ce Requis
Bazignan consul, Lartigue, Cassagneau, Lucante, Bigos, Lapeyreusse (Les jurades-FRAD047-E-SUP2649-108,109)

Des pièces complémentaires:

I535-I760. — Lettres : de François I ordonnant d'employer les deniers communs aux travaux de fortification; — du duc d'Epernon, exemptant les habitants de Francescas des logements militaires. —Ordres : du duc d'Epernon, de loger deux compagnies du régiment de Calonges ; — de M. Dubernet de Mazères, d'envoyer les miliciens à Nérac. — Autorisation accordée par le duc de Richelieu, gouverneur, aux consuls de Francescas, de prendre douze fusils pour faire les patrouilles.

1700-I737. — Notre-Dame. — Baptêmes, mariages et sépultures. Familles Burbas, Lucante. L'Hérisson, Lartigue, Labat, Lagassat, Bourratière. Tonnelé, Dubouchs, Denux, Lhérété, Labole, Cassaigneau, Lussagnet, Caignieu, Capot, Dupré, Betous, Labarrière, Artiguelongue, d'Aux de Lescout, Poitevin.

1705-1769. — Notre-Dame. — Baptêmes, mariages et sépultures. Familles Labadie, Pordensan, Caseiiave, Castaing, Ducoumet, Ducros, Lassoujade, Lanegrand, Vergés, Pléchac, Demav, Talenton, Lapalue. Figues, Lestrade, Dupeira, Dulon, Saint-Pé. — Baptême de Catherine Ducasse, administré « au désert »

1737-178O. — .Notre-Dame.— Baptêmes, mariages et sépultures. Familles Sarreméi.an, Laborde, Capuron, Fallières, Cailhavet. de Basignan, Laterrade, de Laroche, de Bigos, de Gaiin d'Aiguillon, Garas, Pons, Saint-Mezard, Roussel, Bax, Dupron, Blad, Birelechie, Serret, Gelas. — Nombre des communiants en temps pascal ; 748 en 1777; 717 en 1780. — Les folios 319 et 373 sont lacérés. — Registre relié par M» Beaucaire, à Francescas, le 1er décembre 1780. Lafite étant curé de Francescas.

1780-1792. — Notre-Dame. — Baptêmes, mariages et sépultures. Familles Créchen, Goux, Lascabanes, Laporterie, Gavarrct, Labatut, Brucheaud, de Polignac, Garas, Gazères, Mazeret, Cassaigneau, Durieu, Barrère, Lacapêre, Lapaluë, Pugens. Cadeillan, Gramont, Laborde, Dubroc.

 


Mentions legales | Francescas | Accueil | Mairie | Plan du site
Conception et copyright DiMilano
Mail Mairie de Francescas - webmaster:info@francescas.info