>

A seulement 20 ans, Ursula vous propose des bains de glace à Lasserre

Publié le 02/11/2022

À Lasserre, petit village de l'Albret, Ursula Taieb propose des stages dédiés au bien-être, en utilisant les bains de glace comme levier pour améliorer la respiration et le mental.
Si Ursula Taieb devait être présentée en une expression, on vous dirait qu'elle n'a pas froid aux yeux. Au sens propre, comme au figuré. Car, pour plonger dans un bain de glace où la température oscille entre 0 et 2°, il faut une sacrée dose de courage et d'envie. "Mon record, c'est d'y avoir passé vingt minutes. Mais c'était un exercice, et ce n'est pas à refaire par n'importe qui", s'en amuse l'intéressée.
"En général, il faut y rester deux minutes. Cela permet d’avoir tous les bienfaits."
Le bain de glace n'est pas une punition pour Ursula Taieb. Au contraire, cela est devenu un plaisir.

C'est à Lasserre qu'exerce Ursula Taieb, au sein d'un tout petit village de l'Albret, entre Moncrabeau et Francescas. La population du village n'excède pas les 100 habitants, mais c'est ici que la jeune femme, âgée de 20 ans, s'est installée en 2019.
"Je viens de Bruxelles à la base. Je suis née à Paris, mais on a déménagé à Bruxelles. En 2019, on a voulu partir à la campagne, pour la nature et le soleil, et on a bien fait", explique-t-elle, avant de poursuivre. "Les universités ne m'intéressaient pas. J'ai pris une année sabbatique, et cela m'a aidé. J'ai fait tout de suite ce qui me plaisait."
C'est-à-dire une formation sur le yoga. Passionnée, Ursula se lance dans la pratique, allant même jusqu'à donner des cours.
"Mais j'ai compris que cela ne suffisait pas pour aider les gens. Et j'ai découvert la méthode Wim Hof.

"Concrètement, cela se caractérise par trois piliers importants;. En premier, il y a l'exposition au froid avec les bains de glace.
Mais c'est aussi toute une technique respiratoire. Enfin, il y a des exercices de méditation et de préparation mentale", explique Ursula Taieb. La jeune femme a voulu se lancer pour sortir des conditionnements qui nous amènent à penser que nous sommes faibles; "C'est une philosophie de vie qui me pousse chaque jour à me dépasser et à me sentir illimitée. Parfois, il faut oser prendre des risques pour devenir libre."

J'ai eu des personnes qui venaient de Tarbes ou d'Agen

Alors, après avoir suivi une formation alternée entre les cours à distance et en présentiel (en Pologne s'il vous plaît), Ursula a enfin reçu la certification nécessaire pour pratiquer. Depuis cet été, elle propose des stages d'initiation, au prix de 85 euros. Il y en a un par mois (le prochain aura lieu le 20), et elle accueille dix personnes maximum. "Cela se déroule sur quatre heures. Il y a de la théorie, avec l'histoire de cette méthode. J'explique aussi la respiration, je les prépare mentalement avant le bain froid. Ensuite, on pratique le bain de glace, avec les procédés de préparation, et de réchauffement."

Si elle cherche à collaborer avec des clubs sportifs, Ursula précise néanmoins que ces initiations sont bien destinées à tous. "Il y a un bienfait supplémentaire pour les sportifs, mais c'est dédié à tous ceux qui veulent plus de vitalité ou d'énergie, mais aussi à ceux qui veulent renforcer leur mental ou leur corps, ou se reconnecter à soi." Les vertus du froid sont nombreuses d'après l'intéressée, qui pratique elle-même le bain de glace, en plongeant dans son congélateur rempli d'eau une fois par semaine. "Sur l'aspect physique, cela offre une meilleure circulation sanguine, une diminution des inflammations, sans oublier un meilleur sommeil ou plus d'énergie"; Celle qui se définit comme "la fille du froid" a déjà animé deux stages dans l'Albret. "J'ai eu des personnes qui venaient des Pyrénées, de Tarbes, mais aussi d'Agen. " Preuve que le courant d'air frais porté par la dynamique Ursula dépasse déjà les frontières.

Le bien-être, le credo de la famille
Les stages d'initiation proposés par Ursula ont lieu chez elle. La jeune femme vit dans la maison familiale, en compagnie de sa petite sœur, et de ses parents. La mère d'Ursula est énergéticienne depuis peu, et son père est sonothérapeute. " Mes parents sont dans cet univers-là ", reconnaît Ursula, très active sur ses réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Youtube). "Toute la famille s'est un peu reconvertie. À terme, l'idée serait de proposer des stages où on va chacun apporter notre approche, avec de la sonothérapie, du yoga, de la méditation, ou des bains de glace"


 

ligne de séparation

Un gîte à Lasserre

En Pays d'Albret, entre Nérac ville royale et Condom dans le Gers, cette ancienne ferme située sur les hauteurs du petit village de Lasserre bénéficie d'un beau point de vue sur la campagne environnante. Son grand espace non clos autour de la maison, permettra aux enfants de jouer librement. Ce gîte totalement indépendant offre calme et tranquillité. A l'intérieur, cuisine équipée, salon, salle d'eau, WC. A l'étage, 2 chambres mansardées (2 lits en 140), sur la mezzanine dans une alcôve (1 lit en 90). Chauffage central au gaz de ville. Abri pour voiture. Aux alentours piscine couverte de Nérac, ludo parc. Draps, linge de toilette et de maison inclus et lits faits à votre arrivée. Taxe de séjour et chauffage inclus. Caution animal : 100 €. Accès internet en wifi gratuit.

site internet: https://www.gites-de-france.com/fr/nouvelle-aquitaine/lot-et-garonne/grand-borde-718001