Garros : Nom surtout porté dans le Gers, rencontré aussi en Haute-Garonne. Il désigne celui qui est originaire d'une localité appelée Garros, toponyme fréquent dans le Sud-Ouest et qui évoque un endroit rocheux, un rocher escarpé (racine pré-indo-européenne *gar, *car). Variante : Garos (64)

 

1609-1614: — Paroisses de Notre-Dame de Francescas et de Saint-Orens. — Baptêmes : d'Antoine et de Bertrand de Roustaing, fils de Jean et d'Antonie de Caumont, baptisés cinq mois après leur naissance ; — de Jeanne Labat ; — de Françoise Capot. — Familles Saint- Pé, Coulin, Artiguelongue , de Vidos, Uomère, Milon, Courèges, Duportau, Duprat, de Garros, Laumon, Dumouché. (Les jurades)

1698: Noble Antoine du Bernet, écuyer, sieur de Garros, payait la capilation noble à Condom en 1698 (Cabinet héraldique de Bordeaux) fit le 21 février de la même année 1698, inscrire ses armoiries à Bordeaux, ainsi blasonnées: D'azur, au pal d'or ,chargé d'un arbre arraché de sinople, côtoyé de 2 licornes saillantes et affrontées d'argent (idem) et obtint en 1706 de M. de La Bourdonnaye, intendant de Guienne, une nouvelle maintenue de noblesse, qui se termine par ces mots:
Nous intendant susdit, avons receu ledit du Bernet, opposant à nostre jugement par deffaut........ et ordonné que le jugement rendu par feu M de Bezons, sera exécuté selon sa forme et teneur.
Fait à Bordeaux le 3 février 1706 De Labourdonnaye (Idem).

blason famille Garros


Antoine I a laissé deux enfants:
1e Hyacinthe qui a continué la postérité;
2e Messire Robert I du Bernet de Garros, docteur en théologie, chanoine de l'église cathédrale Saint Pierre de Condom, parrain, le 11 juin 1695, dans ladite église, de noble Robert du Bernet de Mazères; fut parrain également, le 27 mai 1732, dans l'église de Lialores, de Robert du Bernet de Garros (État civil de Lialores). Il donne la bénédiction nuptiale en 1727 à noble Robert du Bernet de Mazères, écuyer, son parent et son filleul, qui fut conseiller du Roi, subdélégué de l'intendant de Guienne à Nérac.

1690: Noble Hyacinthe I do Bennet de Garros écuyer, né à Lialores en Condomois le 4 mai 1690, épouse, par contrat du 10 novembre 1727, retenu par Me Lacapère, notaire royal, demoiselle Marie de Cos, fille de noble N..... du Cos, sieur de Bourgade, et petite fille de noble Jean du Cos, écuyer, sieur de Bourgade et de damoiselle Gratie de Tapie, et par cette alliance eut le domaine de Bourgade.
La future épouse était sœur de dame Gracie du Cos, mariée à noble Jean Baptiste de Bazignan, écuyer, sieur du Peyrusca et cousine issue de germains de messire Jean François du Cos, écuyer, seigneur de la maison noble de Saint Barthélemi près Francescas.
Hyacinthe du Bernet de Garros fit remettre ses titres à la Cour des Aydes de Guyenne le 4 mai 1755, et les retira le 4er février 1755 du consentement du procureir général (Archives départementales de la Gironde)

Joseph II du Bernet de Garros
sieur de Saint-Aubin
Né le 14 septembre 1764 (vendredi) - Bourgade, près Francescas, Lot et Garonne, (47)
Décédé
Garde du corps du roi d'Espagne, dans la Cie du prince de Masarano, Ltt de cavalerie en 179

Jean Etienne DUBERNET de GARROS
Sieur de LOMAGNE , Chevalier militaire de Saint-Louis , Chevalier de l'ordre royal de Saint-Louis
Né en 1768 - Francescas, 47102, Lot-et-Garonne, Aquitaine, France
Décédé le 23 novembre 1853 - Leyrac, à l'âge de 85 ans
Ecuyer

Jean-Baptiste DUBERNET de GARROS
Chevalier de l'ordre royal de Saint-Louis , Chevalier militaire de Saint-Louis
Né en 1762 - Francescas, 47102, Lot-et-Garonne, Aquitaine, France
Décédé le 28 octobre 1839 - Francescas, 47102, Lot-et-Garonne, Aquitaine, France, à l'âge de 77 ans
Capitaine de frégate

1893:
Monsieur Charles du Bernet, de Garros, maréchal-des-logis chef au 6me d'artillerie ;
Monsieur Henri du Bernet de Garros, chef de gare à Chàlons-s-Marne ;
Madame Henri du Bernet de Garros;
Madame veuve Charles du Bernet de Garros ;
Monsieur Hippolyte de La Sudrie ;
le comte ô Kelly Farel, chef de batailon en retraite, chevalier de la Légion-d'honneur, la comtesse ô kelly Farel et leur famille ;
Madame veuve de Filâtre;
Monsieur Gaston de La Sudrie, Madame Gaston de La Sudrie;
Monsieur Edgard du Bernet de Garros, capitaine adjudant-major au 3me régiment de Tirailleurs algériens , chevalier de la Légion-d'honneur;
Madame Edgard du Bernet de Garros;
Monsieur André de Filâtre, officier d'artillerie, Madame André de Filâtre ;
Madame Marie de Filâtre, religieuse de St-Vincent-de-Paul ;
Monsieur et Madame Roger du Bernet de Garros ;
Messieurs Raoul et Eugène du Bernet de Garros;
Monsieur Ulrik du Bernet de Garros;
Madame veuve Alphonse du Bernet;
Monsieur et Madame de Crozefond et leur fille;
Monsieur et Madame de Rozec et leur famille,
Ont l'honneur de vous faire part de la perte douloureuse qu'ils viennent d'éprouver en la personne de
Monsieur Jean-Baptiste-Polydore du Bernet de Garros,
Capitaine de cavalerie en retraite, Chevalier de la Légion d'Honneur, né le 18 juin 1822 - Nérac
leur père, frère, beau-frère, oncle, grand-oncle et cousin , décidé et Francescas, le 4 Décembre 1893, dans sa soixante-douzième année, muni des Sacrements de l'Église.

1893: M.Polydore du Bernet de Garros, ancien capitaine de cavalerie, né près da Nérac en 1823, d'Auguste du Bernet, ancien garde du corps du roi, est mort le 4 décembre, à Francescas, ancien berceau de sa famille. Peu d'hommes, au cours de leur existence, on eut à subir da plus cruelles épreuves que lui.
Marié à Mlle O'Kelly Farrell, il eût la douleur de la perdre de bonne heure, on même temps qu'une fille charmante qu'il adorait. Un seul enfant lui restait : M. Charles du Barnet, maréchal des logis chef d'artillerie qui continua les vieilles traditions de cette noble et ancienne famille de Gascogne. Le défunt fut, comme tous les siens, un catholique fervent et un royaliste convaincu. Il es mort comme un saint. Aussi, malgré la rigueur de la saison et le mauvais état des routes, de nombreux amis lui ont rendu les derniers de voirs. Indépendamment de ses convictions de royaliste et de catholique militant, celui qui est l'objet de tant da regrets se distingua toujours par sa droiture, sa loyauté et son exquise politesse d'un autre temps. Avec lui s'éteint tout un monde de chevalier de Saint Louis et de la Légion d'honneur qui faisaient la gloire de Francescas. Sa mort met en deuil les familles Henri de Bernet de Garros, de la Sudrie, O'Kelly Farrell, de Fillâtre, de Lamothe-Vedel, du Bernet des Anges, de Crozefonds, Duffourc Bazin, de Rozec, de Gorsso et de Laigneau, deuil auquel l'Avenir de Lot-et-Garonne prend une large part.

1900:
Madame HENRY DUBERNET DE GARROS, née de FORTISSON ;
Monsieur Raoul, DUBERNET DE GARROS, Sous-Lieutenant au 23me Régiment d'Artillerie, Monsieur EUGÈNE DUBERNET DE GARROS, représentant ;
Madame Veuve CHARLES DUBERNET DE GARROS, née de TAUZIA ;
Madame Veuve D'AYRENX, née DE FORTISSON ;
Monsieur EDGARD DUBERNET DE GARROS, Capitaine au 3.8 Régiment de tirailleurs algériens, Chevalier de la Légion d'Honneur, Madame EDGARD DUBERNET DE GARROS, née DE COMBARIEU, Monsieur CHARLES DUBERNET DE GARROS , Adjudant au 8me. Régiment d'Artillerie , Madame CHARLES DUBERNET DE GARROS et leurs enfants ;
Madame Veuve COUSSET, née D'AYRENX et son fils;
Monsieur DÉGRANGE-TOUZIN, Madame DÉGRANGE-TOUZIN, née D'AYRENX, et leurs enfants ;
Madame Veuve LOUIT, née D'AYRENX, et son fils ;
Monsieur DELATOUR, Madame DELATOUR, née D'AYRENX, et leur fils ; Madame Veuve A. DUBERNET DE GARROS, née DE LESPINASSE; Monsieur et Madame DE CROZEFON et leur fille;
Monsieur ALEXANDRE DE GODON ;
Monsieur le Général DUPRAT DE LARROQUETTE, Officier de la Légion d'Honneur, Madame DUPRAT DE LARROQUETTE, née de GODON ;
Monsieur et Madame PAUL DE CODON et leurs enfants ;
Monsieur et Madame LUDOVIC DE GODON et leurs filles ;
Monsieur et Madame RICHARD DE BOYSSON ;
Monsieur NICOLAS DUPRAT DE LARROQUETTE, Lieutenant au 1448 Régiment d'Infanterie ;
Madame PIERRE GUITTOU ;
Mademoiselle H. DUPRAT DE LARROQUETTE;
Les familles DE CHAMPÉRON et DE MARIVAULT ;
Ont l'honneur de vous faire part de la perte douloureuse qu'ils viennent d'éprouver en la personne de
Monsieur Henry DUBERNET de GARROS
Chef de gare à Chalon sur Marne en 1866 Compagnie des chemins de fer de l'Est, Chevalier de la Légion d'Honneur
leur époux, père, beau-frère, oncle, cousin, décédé le mardi 8 Mai 1900, en sa propriété de Bourgade, près Francescas (Lot-et-Garonne), dans sa 67me année, muni des Sacrements de l'Eglise.
PRIEZ POUR LE REPOS DE SON ÂME

 

6.8.1901: De Francescas on annonce le prochain mariage de M. Eugène du Bernot de Garros avec Mlle Duprat de Larroquette, fille du général. Félicitations et voeux de bonheur (journal l'express du midi)