bastide francescas

Les actualités économiques & sociales

ligne de séparation

Publié le 19/09/2016 à 08:50
Présidence : quand Alain Lorenzelli se déclarera-t-il ?

Pour l'heure, ils sont deux candidats déclarés à la présidence d'Albret Communauté. Le premier depuis le mois de janvier. Patrice Dufau, premier adjoint au maire de Nérac (qui défendra les couleurs de la gauche) Philippe Barrère, maire de Lavardac et encarté au Modem, qui a quant à lui a levé le voile sur ses intentions début juillet. Un troisième prétendant est attendu dans cette course présidentielle en la personne d'Alain Lorenzelli, maire de Bruch et premier vice-président actuel de la communauté des communes du Val d'Albret. Pour l'heure, celui qui préside également aux destinées du Parti Radical du Lot-et-Garonne ne s'est toujours pas déclaré officiellement. «Pour l'heure, je me consacre au travail de fusion», martèle-t-il.
Ses partisans œuvrent en coulisses

Cependant, «ses» partisans n'attendent pas sa déclaration officielle pour porter la bonne parole. Un maire clairement situé à droite de l'échiquier politique — qui souhaite garder l'anonymat — ne fait pas mystère de son soutien. «C'est le seul capable de diriger cette nouvelle entité», lâche-t-il «maintenant espérons que la division ne nous joue pas des tours». Un autre — plus réservé sur son soutien — regrette l'absence de consensus. «On trouve toujours le moyen de donner le bâton pour se faire battre. On n'est pas à l'abri d'une mauvaise surprise au soir de l'élection», souffle-t-il. D'autres veulent attendre l'officialisation des candidatures pour se positionner. «On peut avoir une surprise et un autre nom peut sortir du chapeau peut-être…». Peu probable tout de même.

A gauche, point de triomphalisme de voir deux candidats de droite s'affronter au premier tour. Peut-être pour mieux jouer l'effet de surprise dans une assemblée où la droite est pourtant largement majoritaire. Avec, sur le papier, une tendance en sa faveur de 60 — 40. En sera-t-il de même à la sortie du secret de l'isoloir ?
Trois présidents et un emblématique

Donc, cinquante-cinq membres siégeront dans la future assemblée d'Albret Communauté. Les trois présidents actuels des communautés de communes, à savoir Nicolas Lacombe, Francis Malisani et Pascal Legendre seront de la partie. Des élus emblématiques de l'Albret se retrouveront autour de cette même table. Déjà, la question se pose du côté de Lavardac pour savoir si André Touron sera toujours de cette assemblée avec la nouvelle répartition des représentants. Jacques Lambert, Nicolas Choisnel ou Jean-Louis Tolot seront de la partie. Tout comme Paulette Laborde, maire de Francescas. Sans oublier l'emblématique Pierre Dagras, maire du Fréchou depuis 1977 et à l'origine de la création de la communauté des communes des coteaux de l'Albret. Des vues différentes sur le territoire — à l'époque — avec Jean-Louis Brunet avaient scindé l'Albret en deux parties.

ligne de séparation

 

Mentions legales | Liens | Accueil |plan du site
e-mail Mairie de Francescas 2010 -
Tous droits reserves Conception et maintenance : e-kommunikation.com