bastide francescas

Les actualités économiques & sociales

ligne de séparation

3 ans pour le cambrioleur 8 mois pour sa compagne

Suspecté de plusieurs cambriolages sur le secteur de Francescas, un couple a été jugé, mercredi, lors d'une audience devant le tribunal d'Agen. Les gendarmes de la compagnie de Nérac avaient mis fin à leurs agissements en février 2015 en les interpellant à leur domicile de Francescas. L'homme de 28 ans et sa compagne, âgée de 24 ans, ont été placés en garde à vue pour une série de trois cambriolages commis dans des résidences principales et secondaires de la petite commune de l'Albret. Des actes qu'ils commettaient, profitant de l'absence des occupants. Des bijoux, une voiture et de l'alcool ont constitué leur butin. À l'issue de sa garde à vue, le couple a été présenté devant le parquet qui avait décidé de l'ouverture d'une information judiciaire. L'homme avait été placé en détention provisoire. L'enquête a été menée par la brigade de recherches de Nérac qui a pu établir le lien, également, avec des vols simples commis sur Bordeaux. Le tribunal les a reconnus coupable de six cambriolages et de recel. Le Lot-et-Garonnais a été condamné à une peine de trois ans ferme avec maintien en détention. La jeune femme écope, quant à elle, d'une peine de huit mois de prison ferme. Elle bénéficiera d'un aménagement de peine.Publié le 15/04/2016

 

 

ligne de séparation

 

Mentions legales | Liens | Accueil |plan du site
e-mail Mairie de Francescas 2010 -
Tous droits reserves Conception et maintenance : e-kommunikation.com