bastide francescas

Actualités économiques et sociales

ligne de séparation

 

La Maison de santé initie à la nutrition
Publié le 12/07/2018 Francis Sigl.

jeune ecolier pour la nutrition

Les jeunes écoliers attentifs à l’information nutriforme.PHOTO F. S.
Ils ont participé et ils sont revenus enchantés. Lundi dernier, une journée Nutriforme, organisée par la Mutualité sociale agricole (MSA), en partenariat avec les délégués locaux, permettait aux écoliers de répondre à cette question : « Tu sais, toi, combien il y a de sucres dans un verre de coca ? ». Les copains des écoles de Moncrabeau, Moncaut et Espiens étaient sur la même longueur d’onde. Au total 153 élèves ont pu mettre en œuvre les connaissances acquises autour de trois ateliers, dispensés en classe en amont.

Comprendre pour appliquer

Sandra Loichot, conseillère économie sociale et familiale de la MSA, les a sensibilisés aux bienfaits de l’équilibre alimentaire. Pourquoi manger, les groupes d’aliments, leur classification, la composition d’une bonne journée alimentaire… Dix stands pour apprendre, et faire fonctionner les méninges. Les connaissances abordées en classe, sur le passage de chaque atelier ludique, a donné lieu à des questions pertinentes. Que ce soit « du blé au pain », ou « un goûter équilibré », le très controversé « sucre caché », la principale découverte a été la fabrication du fromage de chèvre sur le stand de Marie. Mais que serait une journée Nutriforme sans sport pour garder la forme ? Aussi les organisateurs ont entraîné tous les jeunes à une course en sac, et à un ballon prisonnier… Jusqu’à la remise du diplôme final qui a bien résumé la journée : « manger, bouger, c’est la santé ».

ligne de séparation

 

Année difficile pour l'ASSAD

Gérard Choisnel, président de l'ASSAD de Francescas, en a ouvert l'assemblée générale en présence de Régis Lhonneur, vice-président de l'Una 47, et de maires ou leur représentant. Dans son rapport moral il a souligné la baisse générale des plans d'aide au niveau national cependant stables pour la fédération UNA 47 et «l'insuffisance à mon sens des tarifs qui nous sont accordés».

Une situation anticipée qui a conduit l'association à une recherche d'activités complémentaires sans négliger sa mission principale l'aide à domicile des personnes âgées et leur maintien à domicile le plus longtemps possible. Dans cet esprit de pérennisation, plusieurs solutions ont été mises en pratique : développement de l'activité «taux pleins», accord avec les associations de Marmande (réseau UNA) et de Barbaste pour participer au marché de la téléassistance déjà très actif par le biais de l'association sur les secteurs de Francescas et Mézin.

La formation des salariés se poursuit afin de pallier départs à la retraite ou accidentels des plus âgées. Une note positive avec la convention signée entre le conseil départemental et les acteurs de l'aide à domicile. Cet accord CPOM (contrat pluriannuel d'objectifs et de moyens) engage les parties sur trois ans avec des objectifs contractualisés desquels pourrait découler à l'issue 2020 une remise en cause profonde de l'association. «Nous sommes condamnés à réussir pour survivre» a précisé le président.

Une année déficitaire

Le redressement amorcé en 2015 et 2016 a été mis à mal en 2017. Le résultat comptable important, à savoir moins 18 600 € et un résultat d'exploitation de moins 16 982 € provoqué par une baisse brutale d'activités ajouté à deux licenciements et les motifs exposés aux membres présents. Pour l'activité mandataire, la baisse s'est exercée chez deux usagers ; pour l'activité prestataire le départ de quatre foyers.

En EHPAD. Les perspectives des cinq premiers mois 2018, avec une activité en nette régression due à de nouveaux décès, hospitalisations prolongées, laissent présager une nouvelle baisse. Toutefois, une embellie se profile pour la deuxième partie de l'année avec une meilleure adéquation avec le potentiel 2017 compte tenu de la baisse des effectifs.

Le tiers sortant du conseil d'administration renouvelable voit arriver la candidature de Valentine Geffré, conseillère municipale à Moncrabeau, en remplacement de Linda Fournier. Pour information, le président indique l'organisation d'ateliers informatique dès le mois de septembre à Francescas. Les inscriptions seront prises auprès de l'Assad. «Reste la réflexion à mener, les décisions à mettre en place pour réussir notre mutation vers un nouveau mode de fonctionnement imposé par le CPOM» sera la conclusion du président Gérard Choisnel.
La Dépêche du Midi (Publié le 11/07/2018)

ligne de séparation

 

Nérac et Francescas : cambriolages en série et en une nuit

Publié le 06/07/2018

Une enquête est ouverte après une nuit agitée.
Trois établissements ont été visités dans la nuit de mercredi à jeudi.

Vol par effraction ou tentatives en série

Les établissements Sansan ont été visités, dans la nuit de mercredi à jeudi, à Francescas. Le ou les auteurs se sont introduits après avoir fracturé la porte, sans rester trop longtemps, sans doute effrayés par l’alarme.

Le local de pétanque de la commune a connu le même sort mais aucun des deux n’a été victime de vol, à l’inverse du club-house de tennis de Nérac, délesté de 200 euros. Une enquête est ouverte.

ligne de séparation

 

Les marchés gourmands se profilent

Le marché à Francescas

Ils seront de retour dès mercredi 4 juillet, à 19 h, dans la bastide. Les marchés gourmands après deux saisons seront reconduits. Exit l'incertitude de leur présence cet été sur la place du village. Après deux saisons, l'association initiatrice Marchés et Festivités n'a pas souhaité poursuivre l'aventure. Une situation qui a interpellé le maire Paulette Laborde. Une réflexion s'est alors engagée pour pallier ce retrait et continuer à proposer ces soirées chaque mercredi!
Jusqu’au 22 août, les producteurs et artisans mettent les petits plats dans les grands.

ligne de séparation

 

Parlons jobs d'été : 483 offres d'emploi sur l'Albret

Mardi 24 avril, de 9 heures à 13 heures, fort de son succès lors des 4 dernières éditions, l'espace Emploi de la MSaP de Nérac (service d'Albret Communauté) organise son forum emploi «Jobs d'été & emplois saisonniers en Albret» à l'Espace d'Albret de Nérac.

Cet événement, dédié à tous, a pour vocation de trouver un job pour la saison estivale 2018 sur le territoire de l'Albret. C'est l'occasion de rencontrer en direct et en un même lieu, un grand nombre d'employeurs dans différents secteurs d'activité : Tourisme, Animation, Agriculture, services à la personne, etc. De concept simple, il s'agit d'une mise en relation directe des employeurs et demandeurs d'emploi le temps d'une matinée. Cette année encore, la diversité du tissu économique sera représentée par 36 entreprises et structures de l'Albret pour informer, recruter en direct des candidats.

Sur 517 offres d'emploi, 483 seront proposées sur l'Albret (recensées ce jour) sur le forum avec un recrutement sur le secteur de Nérac, Mézin, Lavardac, Barbaste, Buzet, Francescas… qui ont des besoins fort divers.

Ils se répartissent ainsi : 231 secteurs agricole ; 121 industries/agroalimentaires ; 51 tourisme/restauration ; 34 services à la personne ; 13 services publics ; 28 animation et 5 en espaces verts.
Accès libre et gratuit

S'ajoutent plus de 34 offres d'emploi dont les entreprises seront absentes le jour J mais un mur d'offres d'emploi sera installé au niveau de l'accueil afin d'afficher la totalité des offres d'emploi (entreprises présentes et absentes). Un espace sera réservé aux services de l'emploi (Pôle Emploi, Mission locale, Cap-Emploi, centre de gestion 47), et l'armée aura également un stand d'information (recrutement national : 15 000 personnes). Nathalie Mazat, conseillère en insertion professionnelle, à l'initiative du projet précise : «Que l'on soit demandeur d'emploi, en reconversion professionnelle, lycéen ou étudiant, cet événement unique sur le territoire constitue, pour chaque visiteur, une réelle opportunité. Les demandeurs d'emploi vont profiter de la présence de chefs d'entreprise et de partenaires reconnus pour leur recherche d'emploi. Ce rendez-vous est ouvert à tous, en accès libre et gratuit.».
Les fonctions recherchées

Employés polyvalents de restauration, directeurs et animateurs de centres de loisirs, surveillants de baignade BNSSA, maîtres-nageurs BEESAN, agents d'accueil et d'entretien, agents (étudiants) pour la castration du maïs, caristes/manutentionnaires, chantiers participatifs citoyens pour les 15/17 ans, employés de camping, opérateur d'attraction, équipiers de restauration, aides laborantin… Le travail ne manque pas !
Les producteurs présents
Toutes vos infos en illimité et sans publicité à partir d'1€/mois

Les producteurs du terroir seront présents dans un partenariat innovant. Cette année, la MSAP mettra en lumière les producteurs de l'Albret et leurs produits emblématiques : du miel «100 % production néracaise» produit par le Lycée agricole Armand Fallieres de Nérac ; des fruits et légumes gorgés de soleil, dont les fraises de L'arboriculteur Jean François Garrabos et les jus de fruit bio du «Domaine de Heugarede» de Moncrabeau ; des vins de caractère provenant de la cave des Vignerons de Buzet, engagé dans la biodiversité et le développement durable ; des fromages aux goûts uniques produits par «Les Fromages de Marie» de Moncrabeau et «La Chèvrerie du Frisât» de Réaup. Ets Danival offre ses Pokibio pour le petit déj des exposants ! Forum gratuit et ouvert à tous. Quand vous voulez entre 9 h et 13 h. N'oubliez pas vos CV (et pas qu'un !).

Renseignements service emploi au 05 53 97 54 86.

La Depêche 21/04/2018

 

ligne de séparation

 

MAM

Un nid que Coralie Berthalot et Priscilla Roger, assistantes maternelles agréées, proposent dans leur maison d'assistantes maternelles (MAM) «La Tête dans les étoiles».

Un lieu situé route de Ligardes sur la commune franciscaine, entièrement dédié à l'accueil des plus jeunes enfants où elles sont habilitées à accueillir les enfants de 2 mois et demi à 6 ans. Chacune peut accueillir quatre enfants maximum. À mi-chemin entre la crèche et la nounou à domicile, la MAM présente de nombreux atouts. Un espace sécurisé et aménagé spécifiquement pour le bien-être de l'enfant avec une présence exclusive à leur écoute, un travail fait en équipe, une accession plus aisée à l'autonomie et une préparation à l'entrée à l'école… Les activités ludiques pour le plus grand plaisir des enfants sont nombreuses. «Nous avons aussi fêté Noël, la galette des Rois et naturellement fait des crêpes». Du côté des parents, toutes les aides accordées (CAF-PAJE) sont identiques à celles octroyées pour une assistante maternelle à domicile.

Priscilla, auxiliaire puériculture, maman de deux enfants scolarisés dans la commune, a déjà travaillé dans le milieu de la petite enfance avec une expérience de onze années dans une crèche agenaise.

Pour Coralie, s'occuper des enfants, une évidence. Un passage pendant les vacances scolaires dans les centres de loisirs, mais aussi dans le cadre des activités périscolaires, en maternelle petite section à Condom et Nérac puis le bac en poche, elle passe son CAP petite enfance.

Ouverte du lundi au vendredi, les enfants sont accueillis de 7 h 30 à 18 h 30 (amplitude horaire modulable).

Les deux jeunes femmes invitent les parents susceptibles de recourir à leur service de venir visiter la MAM. «Nous sommes à l'écoute des besoins des parents». (07/02/2018)

 

ligne de séparation

 

L'Echo des Coteaux

Le journal der ka Communauté de Commundes des Coteaux

Voici ci-dessous le lien vers le site Internet qui vous donnera toutes les informations utiles

Coteaux.albret

 

ligne de séparation

les archives

Mentions legales | Liens | Accueil |plan du site
e-mail Mairie de Francescas 2010 -
Tous droits reserves Conception et maintenance : e-kommunikation.com