bastide francescas

 

11/7/2017 Sud Ouest

le sous prefet a Francescas

Vendredi dernier, le sous-préfet de Marmande-Nérac, Francis Bianchi, était accueilli par Paulette Laborde, la maire, et les conseillers municipaux, pour une visite de travail. Une réunion en mairie où l’édile présentait la bastide de ses origines à aujourd’hui.

La commune compte 42 artisans, commerçants et entreprises, et dispose des principaux services pour le maintien de la population. Les dernières réalisations communales et celles qui sont en cours de réalisation ont été présentées comme la Maison de la Hire, la création d’un multiple rural annexé à la station-service avec les aides du Fisac et du Conseil départemental. La cantine scolaire n’étant plus aux normes, un projet de réhabilitation est en cours.

Passage sur le terrain

Une visite qui s’est poursuivie à l’Usine Épi de Gascogne, guidée par le directeur de l’établissement, Pierre Faux. Épi de Gascogne est l’une des premières sociétés semencières de France. Ce sont deux usines à Francescas (47) et Sainte-Christie (32), avec des investissements réguliers pour améliorer les performances de calibrage, traitement, conditionnement automatisé et stockage. Les semences sont commercialisées sous la marque Actisem. Un millier d’agriculteurs multiplicateurs produisent sur 13 000 hectares qui permettent la mise sur le marché de 450 000 quintaux de semence céréalière. Épi de Gascogne emploie 110 personnes et quelque 120 saisonniers.

Le sous-préfet se rendait ensuite à la maison de retraite privée Les Près de moulin. En compagnie de la directrice, Hélène Castillo-Le Floch, il découvrait l’établissement qui accueille 78 résidents et emploie 46 personnes. Un tour de village pour la découverte des principaux bâtiments et édifices communaux clôturait cette visite.

 

 

ligne de séparation

 

retour

Mentions legales | Liens | Accueil |Plan du Site
e-mail Mairie de Francescas 2010 -
Tous droits reserves
Conception et maintenance
: e-kommunikation.com