logo de francescas

La légende de "La maison de La Hire"

 

la maison de la hirela maison de la hire

Description : Elévation sur le rempart en pierre de taille à blocages, murs latéraux en pierre de taille, élévation sur rue en pierre de taille au rez-de-chaussée et pan de bois hourde en torchis au 2e étage. Pan de bois en croix de Saint-Andre superposées. Demeure à encorbellement.

Une courte histoire du personnage

Etienne de Vignolles (né vers 1390 en (Gascogne) et mort le 11 Janvier 1443 à (Montauban),
dit "La Hire" est un homme de guerre français.

les armes de la hire

Un cep de vigne feuille et fruit d’argent,
son surnom de "La Hire "viendrait du fait qu'il était violent et coléreux
(ire veut dire colère en vieux français), et lui aurait été donné par les Anglais.

Né au château gascon dont il porte le nom, Château de Vignolles,Etienne
se joignit très tôt à son compagnon Pothon de Xaintrailles pour combattre l'anglais.
Ils entrèrent tous deux au service du dauphin en 1418, défendirent Crépy en Laonnais en 1419 contre Philippe le Bon (la place est prise en 1420). Ensuite La Hire prit la
route de Soissons, battit une compagnie bourguignonne, et s'installa à Crécy,
qui devint son "QG", où il amassait les trésors que lui rapportaient ses expéditions.
Les bourguignons prirent Crécy plus tard, Etienne ne profita donc pas de son trésor.
En 1421, on le vit à Guise, à Notre Dame de Liesse (où il battit Hector de Saveuse).
En 1422, il parcourut la Champagne et la Picardie, et battit le comte de Vaudémont.
En 1423, il assista à la rétrocession de Compiègne aux bourguignons.
En 1424, il fut de la bataille de Verneuil; après la bataille, il devint capitaine de Vitry,
et fut vaincu par Bedford qui l'obligea à rendre plusieurs forteresses.
En 1427, il était à Montargis où il prononça ces mots, inspirés par la difficulté
de l'action: "Dieu, je te prie que tu fasses aujourd'hui pour La Hire autant que
voudrois que La Hire fît pour toi s'il estoit Dieu et tu fûsses La Hire."

le blason de la hire


En 1428, il assiégea Le Mans, et en 1429, il fut de "La Journée des Harengs";
il fut ensuite dans l'entourage immédiat de Jeanne d'Arc, et participa à tous les
hauts faits jusqu'au sacre de Reims. Ensuite, il fut nommé bailli de Vermandois,
avec une solde de 292 livres; il prit Château-Gaillard, toujours en 1429, et
Louviers en 1430, où il fut bloqué et pris: "cette sepmaine fut prins le plus mauvais
et le plus tyran et le moins piteux de tous les capitaines qui fussent de tous les
Aminacs [...] La Hire [...], et fut prins par pauvres compagnies et fut mis au chastel de Dourdan." Il fut libéré contre une forte rançon en mars 1432, réunit un bande
de routiers en 1433, et occupa le Beauvaisis au nom de Charles VII (en commettant
les pires exactions). Le roi ferma les yeux. En 1434, il s'en prit au sire d'Offémont
(sans raison), lui prit son château et le rançonna fortement. En 1435, il prit
Gerberoy aux anglais, et reprit ses brigandages. Pendant les négociations d'Arras,
Etienne et Xaintrailles saccagèrent les villes bourguignonnes jusqu'à Amiens.
En 1436 et 1437, il combattit encore les anglais, et en récompense il reçut la
seigneurie de Montmorillon (7 janvier 1438). Cette même année, on le retrouva en
Alsace, où lui et ses routiers commirent les pires abus.
En 1440, il tenta vainement de prendre Harfleur, puis combattit en Picardie.
En 1442, il accompagna le roi en Guyenne et parvint à Montauban, où il mourut.
Son épitaphe: Cy gist noble homme Estienne de Vignolles dit La Hire, en son vivant
secuier de l'escuirie du roi et baillif de Vermandois, lequel de son temps servit moult
le roy Charles VII en ses guerres, et puis trespassa le onziesme jour de janvier 1443.

Monsieur la Hire

Il n'eut pas d'enfant de sa femme Marguerite David;
ses biens échurent à son fils naturel, un soldat lui-aussi.

La légende de la "La maison de la Hire" - qui est probalement rien d'autre un vestige de la citedelle mentionné dans les jurades!
Maison appuyée aux fortifications d' agglomération, et séparée de la maison voisine par un androne. L' édifice pourrait dater de la fin du 14e ou du début du 15e siecle : il est composé de 3 niveaux, le 2e servant au stockage et le 3e etant reservé a l' habitation comme l' indique la présence d' une cheminée, d' une fenêtre geminée à coussièges et de latrines sur les fosses. Le mur en pan de bois sur la rue semble avoir été refait au 16e siècle. La demeure a été divisée en 3 propriétés entre 1809 et 1842, dates des deux cadastres de Francescas ; elle a subi des modifications sur les 2 parcelles nord (reprises, augmentation du bâti) . La couverture a été r emaniée. Des remises ont été construites contre la maison dans les anciennes fosses. L' escalier extérieur a été ajouté.

Sans doute La Hire n'a jamais habité à Francescas et même le livre des jurades ne mentionne jamais ce Château de La Hire ou ce personnage. Voir les détails historiques ici

En 1577 une citadelle existait selon le livre des jurades à Francescas. Il est plutôt probable que la Maison de la Hire ne représente que les restes de cette citadelle.

En 2012, la mairie a achtée cette maison dans un bien mauvaises état et en 2013 en commancé le travaux de renovation.

La maison de la Hire côté rue en renovation 2014Les marches et l'entrée de la maison de la Hire côté villageLa maison de la Hire côté cours en renovation 2014

Une nouvelle tranche de travaux à la maison de la Hire

Réuni début novembre 2015, le conseil municipal de Francescas a voté à l'unanimité pour le projet d'investissement dans sa totalité de la rénovation de la «maison de la Hire» ainsi que le plan de financement de la 3e tranche des travaux.

Une décision qui fait suite à l'exposé du maire Paulette Laborde quant au montant des travaux de cette nouvelle tranche estimée à hauteur de 181 000 €, frais d'honoraires de maître d'œuvre inclus. Travaux pour lesquels une subvention de 40 % est octroyée par les services de la direction régionale des affaires culturelles d'Aquitaine (DRAC), le solde étant inscrit au budget communal.

Au fil des dossiers : le conseil municipal a donné son accord pour : la modification des statuts de la communauté de communes des coteaux de l'Albret qui souhaite reprendre en régie directe la microcrèche de Montagnac-sur-Auvignon ; l'approbation du projet du schéma de coopération intercommunale présenté par les services de la préfecture ; la modification du tableau des effectifs afin de porter de 18 h à 24 h les horaires de l'agent postal ; engager à la demande d'Eau 47 une réflexion sur d'éventuelles prévisions de travaux sur voirie (branchement de la maison de la Hire).

 

retour top

Mentions legales | Liens | Accueil |Plan du Site
e-mail Mairie de Francescas 2010 -
Tous droits reserves
Conception et maintenance
: e-kommunikation.com