bastide francescas

UN IMPORTANT COURTIER EN BLÉ
DEPOSE SON BILAN AVEC UN PASSIF DE 650,000 FRANCS

Il est arrêté sous la triple Inculpation de banqueroute frauduleuse, escroquerie et abus de confiance.

De notre correspondant particulier :
Agen, 27 janvier 1934.

Le nommé Elie Bordes , demeurant au Nomdieu était à la tète
d'un important courtage de blé. Connu honorablement dans la région
il réussit au cours de l'année 1932 à faire d'excellentes affaires.
Malheureusement, les circonstances difficiles actuelles ne devaient pas tarder
à l'atteindre. Il déposa son bilan en janvier courant. Le tribunal de commerce
de Nérac le déclara en banqueroute.
Les syndics nommés à cet effet évaluèrent la banqueroute à 150.000
francs.
Pour pourvoir aux exigences de son commerce, Bordes fut obligé d'avoir recours à maints expédients. Profitant de son crédit dans la région, il tira sur
plusieurs personnes de Lamonjoie, Francescas et de Nomdieu des traites
de complaisance et, d'autre part, s'adressant à des minotiers il les prévint
sous divers prétextes, qu'étant obligé de passer son permis de conduire pour
poids lourds, il ne pouvait se présenter avec un camion vide qui pourrait
l'induire à l'examen à de fausses manoeuvres.
Les chargements ainsi obtenus ne furent jamais revus par les prêteurs. Bordes
s'était évidemment empressé d'aller écouler les stocks dans des régions
où on en ignorait la provenance.
Les plaintes affluèrent au Parquet ces derniers temps: de nombreux propriétaires de la région recevaient de la part de la banque Adam, à Agen,
plusieurs avis les invitant à s'acquitter du montant de l'effet tiré sur eux.
Ne comprenant rien à cette histoire, les intéressés se rendirent à l'établissement de crédit où ils se convainquirent de l'opération pratiqués par l'escroc qui avait fait escompter au guichet de cette banque les effets de complaisance.
Les plaintes affluèrent au Parquet. Bordes s'est rendu hier soir, sur mandat
d'amener du juge d'instruction, à Agen.
Après un long interrogatoire où il nia énergiquement les faits, il a choisi
pour défenseur Me Blanchard et il a fait plus tard dans la soirée l'objet
d'un mandat de dépôt.
Conduit à la prison départementale, il a été écroué.

Mentions legales | Liens | Accueil |plan du site
e-mail Mairie de Francescas 2010 -
Tous droits reserves Conception et maintenance : e-kommunikation.com